WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]

Le commandant des Ressources humaines de Tsahal, Motti Almoz, a annoncé mardi la localisation des restes du lieutenant Yakir Mordekhaï Naveh-Leifer z.l. considéré comme disparu depuis 1962. Le 6 mai 1952, l’officier, qui était pilote-instructeur, effectuait un vol d’entraînement sur un appareil “Fouga Magister” avec son co-pilote Oded Cotton. Pour des raisons encore inconnues aujourd’hui, l’avion s’était écrasé dans le lac de Tibériade.

Les recherches pour retrouver les dépouilles avaient duré une semaine mais sans résultat. Un an plus tard, celle d’Oded Cotton z.l. était retrouvée par hasard par des pêcheurs. A l’époque, comme la partie orientale du lac de Tibériade était sous occupation syrienne, la thèse avancée était que le corps du lieutenant Naveh-Leifer avait été retrouvé par les Syriens qui le détenaient.

En 2009, après une série de recherches, une équipe de la Marine nationale et de l’armée de  l’air réussit à localiser la plus grande partie des restes de l’appareil, avec un objet ayant appartenu au lieutenant: sa montre.

Mais l’épilogue est arrivé à la fin du mois d’octobre. Le 16 du mois était lancée une ultime opération au fond du lac l’aide de moyens technologiques de détection sous-marine très sophistiqués mis au point par une société israélienne pour le compte du ministère de la Défense. Et le 25 octobre, les restes du pilote étaient retrouvés parmi les débris de l’avion. Ils ont été transférés à l’institut médico-légal d’Abu Khabir.

L’enterrement de l’officier aura lieu le 13 novembre à 15h00 au cimetière de Kiryat Shaoul.

Photos porte-parole Tsahal

LPH

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP