WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

Le secrétaire du Rabbi, Yehuda Krinsky, a appelé à l’instauration d’une « minute de silence » dans les écoles publiques américaines lors d’une conversation avec le président du Collège de Touro, M. Alan Kadish, sur la renaissance juive et l’antisémitisme.

COLlive
Photos, vidéo: Sholem Srugo

Le Rav Yehouda Krinsky, qui était le secrétaire du Rabbi de Loubavitch et une figure de proue des organisations centrales du mouvement Habad-Loubavitch, a été convoqué pour une interview la semaine dernière au Touro College de New York.

Il a été présenté en tant que président des trois organisations centrales de Habad, « Agudas Chassidei Chabad International », « Merkos L’inyonei Chinuch » et « Machne Israel Development Fund ».

«Aujourd’hui, il a plus de titres et de responsabilités que ce que je vais en lire maintenant», a plaisanté le président de Touro, Alan Kadish, lors de l’ouverture de leur conversation au Lander College for Women de Touro, dans l’ouest de la 60e rue.

Le Dr. Kadish s’est dit « fasciné par l’énergie, la persévérance et le succès du Mouvemet Loubavitch », soulignant que ses institutions avaient été construites et inspirées par le Rabbi pour accueillir les Juifs du monde entier.

Le Dr. Kadish a déclaré que le « dévouement du Rav Krinsky à diffuser les enseignements du Rabbi de Loubavitch continuait à faire la lumière, même dans les moments les plus sombres lorsque des Chlouhim désintéressés et leurs familles étaient victimes de la terreur ».

Lors de leur conversation, le Rav Krinsky a répondu à des questions sur l’avenir de la communauté juive en Europe, sur les liens étroits que Habad entretenait avec le président russe , Vladimir Poutine, et sur la question de l’antisémitisme en Amérique et ailleurs.

À travers le pays, les incidents antisémites atteignent des niveaux historiques. En 2018, il y avait 1 879 attaques enregistrées contre des Juifs et des institutions juives, selon la Ligue anti-diffamation. Il s’agit de la troisième année la plus élevée jamais enregistrée depuis les années 1970, lorsque l’ADL a commencé à détecter les attaques antisémites.

En plus de renforcer la protection par les forces de l’ordre, le Rav Krinsky a appelé à utiliser l’option d’un «moment de silence» dans les écoles publiques américaines pour prier et réfléchir sur le sens de notre vie sur terre, au début de la journée.

«Le silence peut être plus expressif qu’un cri», a-t-il déclaré, soulignant que le Rabbi avait fait campagne pour cette initiative et l’avait suggérée comme une solution pour inculquer la moralité et les valeurs à la jeunesse américaine.

Mais finalement, le Rav Krinsky a reconnu: «Il n’y a pas de solution à l’antisémitisme. Cela dure depuis 3000 ans et vous ne pouvez pas le contrôler. »

VIDÉO: Le rabbin Krinsky en conversation avec le Dr Kadish

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP