WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

Les membres du groupe juif de gauche If Not Now ont protesté contre le discours d'un ancien soldat israélien qui a pris la parole après les offices Chabbat matin au Beth Habad de l'Université du Texas à Austin.

Une douzaine de manifestants ont chanté des chansons de protestation et arboraient des pancartes indiquant «L’occupation n’est pas morale» et «Un combat moral? Désastre moral », ont-ils protesté devant le Beth Habad Chabbat matin.

Le Rav Zev Johnson, Chaliah du Rabbi, a déclaré dans un blog que les manifestants avaient pris des photos et des vidéos de personnes entrant dans le Beth Habad, y compris ses enfants, encourageant ses enfants à se joindre à la manifestation et ils ont empêché les fidèles d'entrer dans le Beth Habad. IfNotNow nie sa version des événements.

«Que font ces gens dehors?» M'a demandé innocemment ma fille de 4 ans. "Ils m'ont juste demandé de quitter le Beth Habad et de chanter avec eux, papa."

«Pourquoi ces gens nous font-ils cela au milieu des offices du matin du Chabbat?», A demandé ma fille de 7 ans et mon fils de 10 ans alors qu'ils me remettaient un dépliant qui leur avait été remis par les manifestants.

Notre communauté  s'est réunie dans la synagogue pour prier les offices de Chabbat matin.

Un petit groupe d'étudiants et de jeunes adultes affiliés à «If Not Now» a décidé que le moment était bien choisi pour protester contre un orateur invité qui devait parler dans notre centre plus tard dans la journée: un soldat de Tsahal adorable.

Étonnamment, ces manifestants ont parlé à mes enfants et leur ont donné des tracts. Ils nous ont aussi filmé et photographié sur la propriété du Beth Habad, ce qui est interdit le Chabbat. Tout cela ne s'est pas produit pendant un discours, mais pendant les prières de Chabbat matin.

Je ne suis pas contre les manifestations, même si je ne suis pas d'accord avec la cause. Mais le Chabbat - pendant les offices de prière - vraiment? Il y a un temps et un lieu pour les manifestations. Il aurait été agréable de les voir faire preuve de respect tout en prétendant préconiser le dialogue, car il n'y en a pas sans l'autre.

Cela m'a rappelé un groupe religieux marginal qui était très actif il y a quelques années et qui trouverait les moments les plus inappropriés pour manifester. Ils ne se sont pas fait d'amis, mais ont cruellement attiré l'attention des médias.

Ce fut une première pour nous au Beth Habad. Nous sommes un centre d’étudiants, un lieu d’engagement juif et de joie pour tous les étudiants juifs. Les étudiants viennent de tous les horizons politiques. Nous ne sommes pas une organisation politique. Nous sommes ici pour les juifs et le judaïsme, un point c'est tout.

Il se trouve que par mesure de sécurité, nous avions une agent de police a la retraite au Beth Habad. C'est une  afro-américain dont nous avons appris plus tard qu'elle était détective. Elle s'est jointe à nous et à la discussion au repas du Chabbat plus tard dans l'après-midi. Elle semblait perplexe devant la manifestation du matin.

Notre invité, qui a servi dans Tsahal, a parlé sans aucun agenda, partageant ses expériences de vie sur l’éthique au combat, défis auxquels le policier semblait pouvoir s’identifier. Elle nous a parlé de son mari qui était dans l'armée américaine et qui faisait face à des défis similaires. Elle était un jour au téléphone avec lui, entendant des bombes explosant au-dessus de sa tête, et il lui disait que tout allait bien. C'était une conversation réfléchie et significative, encore une fois sans politique, mais avec beaucoup d'amour, de respect mutuel et de pensées sur lesquelles méditer.

Le message de notre soldat de Tsahal invité était très simple:

  1. Il a raconté l'histoire de son grand-père, qui a été condamné à mort ou paralysé toute sa vie par l'infâme meurtrier et bourreau nazi de l'Holocauste, Josef Mengele. Il se dressa contre lui et fut miraculeusement sauvé.
  2. Il a visité Auschwitz avec son grand-père, avec un beau message d'espoir, qui semble résonner chez de nombreux étudiants.
  3. Il était l'un des soldats qui ont retrouvé les corps des trois innocents garçons israéliens assassinés par des terroristes du Hamas. Il a partagé l'impact que cela avait eu sur lui.
  4. Il a également dirigé une discussion interactive sur l'éthique au combat, le point central étant sa lutte personnelle pour sauver la vie d'innocents, juifs et arabes. C'était quelque chose qui vous a laissé penser. Pas d'agenda, pas de politique.

J'ai également expliqué comment, dans la lecture de la Torah de cette semaine, le demi-shekel a été utilisé pour le recensement afin de dénombrer les Israélites dans le désert, avant leur entrée dans le pays d'Israël il y a plus de 3 000 ans. En nous enseignant l'idée que nous sommes tous des moitiés d'un tout et que c'est seulement lorsque nous nous unirons que nous aurons l'achèvement et la paix.

Le groupe If Not Now, a menti sur le contenu de la discussion et a exploité notre communauté juive pour des photos bon marché sur les médias sociaux.

Il est absolument inacceptable et contraire à l'éthique que ces manifestants aient visé mes enfants. En tant qu'adulte, je profite vraiment d'une bonne conversation dans le respect mutuel, mais il est tout à fait erroné que les manifestants engagent des mineurs.

Le plus triste pour moi est que la manifestation a été organisée par des Juifs, qui auraient dû comprendre la valeur et les sensibilités liées à l'observance du Chabbat, à la prière et à la communauté. Ils se sont présentés au milieu de la matinée, et ont pris des photos et des vidéos de mes enfants le jour du Chabbat, avec insensibilité. Ils ont manqué de montrer le respect et la sensibilité les plus élémentaires.

C'était à certains égards un jour très triste. J'espère qu'un jour, cela sera bénéfique pour toute l'humanité, juive et non-juive, alors que nous travaillons ensemble pour réparer le monde via notre sainte Torah. Avec le respect mutuel et le dialogue, avec nos efforts combinés et nos actions pour apporter la paix mondiale, la rédemption, nous allons révéler Dieu dans ce monde. Nous allons en faire un lieu de vie idéal pour lui, comme il est indiqué dans le Midrash, avec la venue de Machiah, que cela soit rapidement de nos jours!

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP