WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

 

 

Accompagné du premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, le président du Paraguay, Horacio Cartes, avait inauguré, au mois de mai à Jérusalem, la nouvelle ambassade de son pays en Israël. Il emboîtait ainsi le pas aux Etats-Unis.

 

Le Rav Levi Feigelstock, directeur du mouvement Loubavitch au Paraguay, a rencontré le président Manuel Horacio, Jara, au palais présidentiel d'Asuncion, au Paraguay. Il l'a remercié pour son soutien à Israël et pour sa décision de transférer l'ambassade du Paraguay en Israël à Jérusalem.

Lors de sa rencontre avec le Rav Levi Feigelstock, le président a affirmé que soutenir Israël était un choix évident. le Rav Feigelstock l'a encouragé et a rappelé les mots du Rabbi de Loubavitch de ne pas se satisfaire de ce qui été accompli jusqu'à maintenant, mais qu'il fallait toujours chercher à se surpasser.

L' histoire des Juifs au Paraguay commence avec l'arrivée des flux migratoires, principalement en provenance d'Europe. Les premières vagues d'immigration juive au Paraguay ont commencé en 1904.

Actuellement, la communauté judéo-paraguayenne compte environ 10 000 personnes, dont la plupart se trouvent dans la capitale Asunción . Les premiers Juifs sont arrivés au Paraguay à la fin du 19ème siècle .

Au début du XXe siècle, les premières institutions communautaires ont été établies dans la ville d'Asunción. Au cours des années 1920, des Juifs de Pologne et d'Ukraine sont arrivés au Paraguay et, dans les années 1930, une vague d'immigration massive de quelque 20 000 juifs d'Allemagne est arrivée.

Après la Seconde Guerre mondiale, de nombreux Juifs sont arrivés dans le pays, en tant que survivants, mais au fil du temps de nombreux Juifs ont quitté le Paraguay en faveur de l'Argentine voisine (qui abrite la plus grande communauté juive en Amérique latine) et le Brésil (deuxième plus grand), ou ont fait leur Aliya en Israël.

 

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP