par Ashira Weiss – Brooklyn, État de New York

Les studios d’art et les restaurants branchés se disputent l’espace entre les authentiques boulangeries polonaises et les entrepôts convertis de Greenpoint, le quartier le plus au nord de Brooklyn, offrant une vue imprenable sur les buildings de Manhattan, juste en face de l’East River.  Des immeubles se dressent le long de son front de mer et ce quartier « éclectique » a maintenant son propre Beth Habad .

Le Rav Israel et Raizel Nissim servent la communauté de Greenpoint depuis cinq ans avec autant d’appartements loués et même occasionnellement AirBnb. «Nous sommes ravis d’avoir atteint ce jalon afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre de personnes, divertir davantage et ajouter plus de programmes à partir de notre propre espace événementiel», a expliqué le Rav Yisroel à Lubavitch.com.

Chabad de Greenpoint a acheté une maison de  1000 m2 dans India Street. Près du métro G, à un pâté de maisons des nouveaux aménagements du front de mer, un emplacement parfaitement adapté. «Nous sommes dans un endroit central et nous sommes ici pour aider les gens à se connecter à leur judaïsme», a déclaré Raizel.

La communauté est composée principalement de chefs d’entreprises qui y résident ou y travaillent depuis des décennies, et de jeunes résidant de Williamsburg, quartier voisin. Le Beth Habd de Greenpoint s’adresse aux deux groupes. « Chabad Business Network » organise des vacances et des événements de réseautage dans le monde des affaires. (L’automne dernier, Eric Adams, président de Brooklyn Borough, et des membres de la 94e circonscription de NYPD ont assisté à l’événement « Soukkot-Open for Business » organisé par Habad avec des entrepreneurs juifs locaux.) Pour les jeunes professionnels, le Beth Habad de Greenpoint est membre de Chabad Young Professionals International. réseau et les classes d’accueil du Rav Israel et de son épouse, des événements de vacances et des dîners de Chabbat.

Rebecca Hecht est l’une de ces jeunes personnes. Elle a grandi dans l’Upper West Side de Manhattan et a déménagé à Greenpoint il y a trois ans, lorsque son amie lui a offert une colocation. Elle apprécie le rythme plus lent de ce «vieux quartier qui n’a pas encore été envahi par le changement» en raison de l’absence de train direct vers la ville. Lorsque Rebecca a commencé à s’intéresser au judaïsme il y a un an et demi, elle s’est souvenue de ses expériences positives au Beth habad de Dartmouth. Elle a fait une recherche sur Google pour voir s’il y avait un Beth Habad pres de son nouvel appartement. «J’ai commencé à assister aux cours hebdomadaire de Raizel et depuis lors, le Rav et son épouse sont devenus de véritables amis et enseignants pour moi. Je me tourne vers eux pour obtenir des conseils et, ils sont devenus de pseudo-parents pour moi », dit-elle.

Elle fait partie des centaines de personnes qui ont été touchées par l’authenticité et l’hospitalité du Rav Israel Nissim et de son épouse. Leurs événements attirent de quinze participants pour les cours de Torah à 200 pour une fête.

Ayant grandi à Manhattan, elle était habituée à être entourée par la communauté juive. À Greenpoint, où l’infrastructure juive est rare, elle dit avoir ressenti le vide. Maintenant, nous avons une présence permanente, un endroit où tous nos besoins juifs peuvent être satisfaits et nous en sommes très reconnaissants.”

Le Rav Israel Nissim et son épouse ont effectué des rénovations de base dans le centre, transformant le premier étage en un espace événementiel. Ils loueront l’étage supérieur jusqu’à ce qu’ils puissent réunir les 3 millions de dollars nécessaires pour convertir l’ensemble de la propriété. Le centre fini comprendra un Mikveh, une cuisine cacher commerciale, une bibliothèque et une grande salle d’étude, une salle de réception et une galerie d’art permettant aux artistes juifs locaux d’exposer leurs œuvres. Leur espace extérieur doit également être rénové et comprendra un jardin de méditation et une grande Souccah.

En attendant, ils sollicitent les talents locaux pour leur contribution et leurs idées sur la conception de ce qu’ils appellent «une oasis juive de chaleur et de nourriture spirituelle vivante pour tous».

Ils travaillent en collaboration avec le Rav Shmuly et Devorah Leah Lein, le Rav  Kuti et Esti Feldman du Beth Habad de North Brooklyn, à Williamsburg.

 

WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG