WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

S’exprimant lors d’une cérémonie marquant le 22e anniversaire de la catastrophe par hélicoptère, le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Aviv Kochavi, a déclaré que l’armée était prête à repousser l’organisation terroriste libanaise soutenue par l’Iran qui « enfreint les règles de la guerre ».

Ynetnews

Le chef d’état-major des forces de défense israéliennes, le général Aviv Kochavi, a déclaré mercredi que l’armée était prête à repousser l’organisation terroriste libanaise Hezbollah, soutenue par l’Iran, qui « viole les règles de la guerre et méprise les valeurs humaines tout en cherchant à envahir le territoire israélien.  »

  « À seulement quelques dizaines de kilomètres d’ici, au-delà de notre frontière nord, il y a une organisation terroriste qui est censée nuire à Israël et à sa résilience, une organisation qui s’efforce d’obtenir des armes à guidage de précision contre nous et qui vise à envahir notre territoire et à lancer des roquettes et des missiles contre des civils israéliens, tout en violant de manière flagrante les accords internationaux et les règles de la guerre « , a déclaré Kochavi.

« Les FDI vont continuer à agir contre l’enracinement de l’Iran et de son mandataire, le Hezbollah, à la frontière nord, et à contrecarrer les attaques terroristes en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et dans la péninsule du Sinaï », a-t-il déclaré.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Aviv Kochavi, assiste à la cérémonie marquant le 22e anniversaire de la catastrophe de l’hélicoptère.

Il parlait lors d’une cérémonie marquant le 22e anniversaire de la catastrophe d’hélicoptère de 1997, au cours de laquelle 73 soldats ont été tués après la collision de deux hélicoptères de transport dans les airs. Ce fut l’un des accidents les plus meurtriers de l’histoire des FDI. Il accéléra le retrait d’Israël du sud du Liban en 2000.

Le chef des FDI a déclaré que, dans son nouveau rôle, il se sentait encore plus responsable vis-à-vis des soldats tombés au combat et des familles endeuillées d’Israël. « L’engagement envers vous et envers les soldats tombés au combat s’intensifie. Une cérémonie de ce type nous rappelle, ainsi qu’à tous les commandants des FDI, le grand soin et le professionnalisme avec lesquels l’armée doit planifier ses missions. Avec quelle précision et quelle délicatesse nous devons également agir lorsque ces missions sont effectués « , a déclaré Kochavi.

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP