WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 587 972 [email protected]

 

Or Mitsva Israel, dirigée par Raphy Berrebi, Hassid Habad originaire de Choisy le Roi, a pour but de venir en aide, en Israel, à toutes les familles en grande précarité ainsi que de les réinsérer dans la vie sociale. Elle prend en charge toutes les premières nécessités des foyers démunis ainsi que les besoins vitaux auxquels ils ne peuvent faire face.

 

Parmi les nombreuses associations caritatives en Israel, l’association Or Mitsva Israel, a été une des plus remarquées. Eitan Ginsbourg, maire de Raanana a tenu à remettre un diplôme de reconnaissance au président de l’association, Raphael Berrebi, pour ses “merveilleuses actions de Hessed envers les plus démunis dans la ville de Raanana”, en présence des élus locaux. M. Berrebi a remercié le maire et a souligné qu’il se considérait “comme l’émissaire du Rabbi de Loubavitch et que toute ces actions sont les fruits de la bénédiction du Rabbi.”

“Un miracle qui a bouleversé ma vie”

C’est l’occasion pour moi de partager ma reconnaissance envers Hashem qui m’a sauvé la vie.

Il y a deux ans de cela, comme à son habitude l’association Or Mitsva livrait des colis hebdomadaires aux familles nécessiteuses. Un jour, j’avais été appelé à rendre visite à un handicapé de haut degré et isolé. Il était dans un extrême niveau de pauvreté.

En sortant de chez lui, rien n’allait plus. Des maux de tête insoutenables m’envahissaient. Mes yeux ne s’ouvraient plus. j’ai été transféré à l’hôpital d’urgence. Après certains examens on m’a annoncé que mes proches ne pourraient me rendre visite qu’une fois que je serais guéri. J’étais loin de me douter que je venais d’être contaminé d’une méningite. Je pensais ne jamais m’en sortir.

A l’hôpital, mon téléphone sonnait incessamment. Les médecins se demandaient “Mais qui est cette personne? Pourquoi est il tant sollicité?” , je leur expliquais que j’étais le président d’une association qui nourrit chaque semaine 200 familles pauvres, d’où les appels incessants et que, bien que je me trouvais dans cette situation grave, je ne pouvais pas abandonner ces familles dans le besoin. Quelques jours plus tard, mon état de santé s’améliorait miraculeusement.

Aujourd’hui, j’ai pris conscience que sur terre nous ne sommes que locataires de toute chose. Seules les bonnes actions envers notre prochain donnent un sens à notre vie.

Je remercie Hashem pour cela…

Berrebi Raphael

 

 

 

Commentaires