WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

 

Un Hassid Habad et son épouse ont été violemment agressés lors d’une intrusion dans leur domicile à Nairobi, au Kenya, avant l’aube, tôt mercredi matin.

Des cambrioleurs ont pénétré par effraction dans le domicile du Rav Chmouel Notik, et son épouse, Haya, dans la capitale kényane.

Selon Yediot Ahronot , la police soupçonne les gardes locaux de travailler avec les cambrioleurs.

Les cambrioleurs ont rencontré deux jeunes Habad qu’ils ont ligotés et bâillonnés. Le Rav Notik a repéré les assaillants et a tenté d’appeler à l’aide, mais il a été battu et les cambrioleurs l’ont menacé de le tuer s’il ne coopérait pas.

Les cambrioleurs ont ensuite fait irruption dans la pièce où Mme Notik dormait. Les assaillants l’ont battue avec des massues avant de demander de l’argent.

Haya Notik aurait subi des blessures à la tête et a dû subir une intervention chirurgicale. Les cambrioleurs l’auraient menacé de la tuer en lançant des insultes antisémites.

Les Notiks et leurs trois enfants se sont enfermé dans la salle de bain jusqu’à l’arrivée de la police.

Les médias locaux ont rapporté que les cambrioleurs avaient volé des ordinateurs, des téléphones portables, des bijoux, de l’argent, des passeports et des objets en argent .

En 2014, le Rav  Notik a été attaqué à l’arme blanche dans une rue de Nairobi. Il a réussi à s’échapper indemne après avoir donné aux cambrioleurs son livre de prières et son chofar.

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP