WHATSAPP : 00972 587 358 770 hassidout.org@gmail.com

 

 

Ce dimanche 25 novembre, s’est tenue la PREMIERE CONVENTION NOA’HIDE FRANCOPHONE, à Paris, à la synagogue de la Roquette.

Les orateurs en étaient le Rabbin Meyer MALKA, du Consistoire de Paris, le Rabbin Haim NISENBAUM, porte-parole du Beth Loubavitch, le Rabbin Yaacov SPITEZKI, du Centre Shorashim à Jérusalem, ainsi que des représentants des groupes et associations noa’hides de France, Suisse et Belgique.

De l’avis unanime des participants, ce fut un événement historique et un tournant dans l’histoire des Bnei Noa’h francophones, en particulier « grâce aux orateurs, tant du Consistoire que du Beth Lubavitch, qui veulent désormais nous aider dans notre travail et nous apporter l’enseignement dont nous avons besoin. Nous avons conscience de l’importance et de l’urgence de notre mission dans ce monde, et nous recevons maintenant un encouragement et une aide considérables ! »

Cette Convention était organisée par la FEDERATION NOA’HIDE FRANCOPHONE, créée il y a deux ans par Willfrid MALASSAGNE (Lausanne) et Tsipora Hodaya ANTONIETTI (Jérusalem) avec pour but l’enseignement des Bnei Noa’h et l’établissement de relations concrètes entre les membres (parallèlement aux groupes et cours existant déjà par fb et internet) : le projet est d’organiser chaque année une convention en France, ainsi qu’un voyage en Israël, et de créer des groupes régionaux dans les pays francophones.

Mais… qu’est-ce que le Noa’hisme ? Ce n’est ni une nouvelle religion, ni une secte ! C’est la dimension universelle du Judaïsme. La Torah, dont le nom signifie « Enseignement », a été remise par D.ieu à Israël, au mont Sinaï. Mais elle contient aussi un Message pour l’Humanité tout entière. C’est pourquoi le peuple juif a été donné au monde comme « Lumière des peuples », afin de diffuser ce Message et d’en éclairer tous les hommes.

Selon la tradition de la Torah, D.ieu donna à Adam six lois auxquelles il devait obéir pour que le monde soit viable (reconnaître l’existence et l’unicité de D.ieu, respecter Son Nom, respecter la vie, la famille, la propriété d’autrui et organiser une société basée sur la justice par l’instauration de tribunaux). Plus tard, un 7ème commandement (respect de la vie animale) a été confié à Noé, après le Déluge, lors de l’Alliance faite avec la nouvelle Humanité qui serait issue de lui et de ses trois fils.

C’est pourquoi ceux qui souhaitent vivre selon l’enseignement de la Torah, sans devenir juifs, sont appelés « Bnei Noa’h » (« Enfants de Noé » en hébreu) ou Noa’hides.

En réalité, ils existent depuis la nuit des temps : durant l’antiquité, on les appelait Phebomenoï (« Craignant-Dieu » en grec). Cependant, à partir de 135, avec l’exil des Juifs de leur Terre et les persécutions dont ils furent l’objet pendant des siècles, ils ne purent répandre ces principes et le rayonnement du Noa’hisme s’estompa.

A la fin du XIXe siècle, il renaquit de ses cendres grâce à l’écrivain français Aimé Pallière (1868-1949) qui l’adopta avec l’aide du Rabbin Élie Benamozegh (Livourne, 1823-1900). Mais, c’est grâce à l’archéologue américain Vendyl Jones (1930-2010) – qui inspira le film Indiana Jones – que le Noa’hisme acquit une renommée internationale.

Désormais, le peuple juif peut remplir le rôle confié par D.ieu d’être la « lumière des nations ». Il est donc temps, pour les hommes et les femmes de ce monde, de venir à la vraie Source, à la Torah d’Israël et d’entendre enfin pleinement le Message de D.ieu !

Le Rabbi de Lubavitch a beaucoup parlé, dès le début des années 1960, de la nécessité de diffuser les 7 Lois de Noé aux Nations, afin de préparer une ère nouvelle. En 1983, il en fit une campagne à part entière du Mouvement et de ses Institutions. Bon nombre de ses discours contenaient des explications des 7 Lois Noa’hides et il insistait sur la nécessité et la responsabilité, pour le peuple juif et pour ses émissaires, de s’investir dans ce domaine. C’est d’ailleurs grâce à son action que le Congrès américain, en 1991, reconnut les 7 Lois comme étant le fondement de l’éthique sociale.

Aujourd’hui, on assiste à un phénomène spontané : sur tous les continents, des personnes de toutes races, langues et cultures, en recherche de spiritualité authentique et du sens de leur vie, se tournent vers Israël et sa Torah : elles ont compris que là est la Source véritable et veulent apprendre la Relation avec leur Créateur. C’est ainsi qu’ il existe maintenant, partout dans le monde, des communautés noa’hides toujours plus nombreuses. Chaque organisme, groupe ou association contribue, pour sa part, à la diffusion de la Lumière de la Torah et à la réparation des personnes, de la société où il vit et de notre monde.

Cela n’évoque-t-il pas, pour nous, ce qui avait été annoncé par le prophète Zacharie (8:20-23) : « En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront : Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous » ?….

Contact : noahide7@yahoo.com ; tél : 0177380849
Site (en construction) : www.federation-noahide.fr
Fb : Fédération Noahide Francophone

 

 

 

 

 Rabbin Haim Nisenbaum, Rabbin Yaacov Spitezki, Rabbin Meyer Malka

 Rabbin Meyer Malka, Willfrid Malassagne, Tsipora Hodaya Antonietti

 une partie des Rabbanim et des participants à la convention

 Voyage organisé par la Fédération à Souccot 2016

 

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP