WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

 

Azaria, qui a été reconnu coupable d'homicide involontaire après avoir abattu un terroriste neutralisé à Hébron, a été libéré deux jours plus tôt afin qu'il puisse assister au mariage de son frère mercredi. Netanyahou: "Heureux que cet événement a pris fin"; La mère d'Azaria: «Je ne peux pas expliquer la joie dans laquelle je suis. Mon enfant est enfin rentrée à la maison".

Yoav Zitun, Yehonatan Bnaya Ynet, traduit par Hassidout.org

L'ancien soldat israélien Elor Azariareconnu coupable d'homicide involontaire après avoir abattu un terroriste neutralisé à Hébron, a été libéré de prison après avoir purgé une peine de neuf mois, mardi matin, deux jours plus tôt.

Azaria, dont la date de sortie devait être le 10 mai, a demandé à être libéré deux jours plus tôt afin de pouvoir assister au mariage de son frère mercredi.

Les commandants de la prison 4 de Tzrifin ont décidé d'accéder à sa demande après avoir rempli les conditions permettant une libération anticipée dans de telles circonstances.  

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a été interrogé par des journalistes sur la libération avant de partir pour un court voyage à Chypre, a déclaré: "Je suis content que cet événement soit terminé."

En mars, la commission des libérations conditionnelles a accepté la demande d'Azaria de réduire d'un tiers sa peine de 14 mois. Il a d'abord été condamné à 18 mois. le chef d'état-major des FDI, Gadi Eisenkot, avait accédé à sa demande et a écopé de quatre mois de prison .

Azaria a été reconnu coupable d'homicide involontaire en février 2017, après avoir abattu le terroriste Abed al Fatah a-Sharif, grièvement blessé après avoir poignardé un soldat de Tsahal à Hébron. Azaria, qui est arrivé sur les lieux après la fin de l'incident, a tiré sur le terroriste dans la tête, 11 minutes après l'attaque. 

Dans sa condamnation, les juges ont déterminé que "la fusillade n'était pas justifiée. Le fait qu'il y avait un terroriste sur le terrain qui cherchait à tuer des soldats ne justifiait pas une action disproportionnée. Les tirs d'Azaria étaient incompatibles avec les règles d'ouverture du feu."

Ses amis et Ses sympathisants ont brandi de grandes pancartes à l'extérieur de chez lui lundi soir en scandant: «C'est si bon de te revoir chez toi, Elor, notre soldat à tous!". 

Sa mère, Oshra, a déclaré mardi matin: "Je ne peut pas expliquer la joie dans laquelle je suis. Mon enfant est à la maison."

Dans une interview avec la journaliste Sharon Gal, Oshra a dit qu'elle était surprise d'apprendre la libération anticipée de deux jours de son fils. «J'ai reçu un coup de téléphone disant qu'il rentrait chez lui, j'ai couru dans les escaliers et tout d'un coup je l'ai vu entrer". 

Le frère d'Azaria Adir, qui se marie mercredi, l'a accueilli sur Facebook, en écrivant "Bienvenue à la maison, mon cher frère."

Sa sœur Etti a également écrit sur Facebook: «Nous t'attendons à la maison avec beaucoup d'impatience mon cher frère, mon cœur et mon âme. Courageux comme tu l'as été! "

 

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP