WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]

Kaliningrad, anciennement Königsberg en Prusse-Orientale, est une ville de Russie située dans une enclave territoriale, l'oblast de Kaliningrad, totalement isolée du reste du territoire russe, entre la Pologne et la Lituanie. Sa population s'élève à 441 376 habitants en 2013.

 

Détruite par les nazis, l'un des monuments juifs les plus impressionnants d'Europe, la nouvelle synagogue de Königsberg, a maintenant retrouvé son ancienne splendeur.

Des responsables gouvernementaux, des diplomates allemands et israéliens ainsi que des membres de la Fédération des communautés juives de l'ancienne Union soviétique ont assisté à une cérémonie d'inauguration. Ils ont été rejoints par Nechama Drober qui est né à Königsberg en 1927. Nechama est un auteur allemand-israélien et l'un des deux habitants survivants de la ville qui peut témoigner à la fois la persécution de la population juive par les Allemands et leur situation sous le Règne soviétique.

Au début du XXe siècle, Konigsberg fut une des grandes communautés juives d’Allemagne décimées par les nazis. À Kristallnacht, la nuit du 9 novembre 1938, la Nouvelle Synagogue fut vandalisée et incendiée.

Après la Seconde Guerre mondiale, la ville portuaire d'importance stratégique fut annexée par l'URSS. Les Russes ont expulsé les citoyens allemands et tous les Juifs qui se trouvaient sur leur nouveau territoire, qui s'appelle maintenant Kaliningrad.

De nombreux juifs ont retrouvé leur chemin dans cette enclave russe, nichée entre la Pologne et la Lituanie, même sous le régime soviétique. Cependant, ce n'est que dans les années 1990 qu'ils ont été autorisés à mettre en œuvre publiquement des programmes religieux ou des programmes communautaires juifs.

 

 

 

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP