WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

Itay Blumenthal, Ynet, traduit par Hassidout.org

Les photos prises par ImageSat International montrent une activité inhabituelle à l'installation nucléaire souterraine de Fordow, y compris la porte d'entrée laissée ouverte et les voitures et les bus garés à l'extérieur; l'installation est apparue vacante pendant deux ans avant la récente activité, dit l'ISI.
De nouvelles images satellites publiées jeudi montrent une activité inhabituelle dans l'installation d'enrichissement nucléaire souterraine iranienne à Fordow.

Les images, prises par des satellites appartenant à ImageSat International (ISI) le 29 avril, montrent la porte d'entrée menant aux tunnels du site d'enrichissement ouverte, ce qui est inhabituel.

 

 (Photo: ImageSat International ISI)

(Photo: ImageSat International ISI)

 

 (Photo: ImageSat International ISI)

(Photo: ImageSat International ISI)

 

Les images montrent également une trentaine de véhicules et quatre bus garés à l'extérieur le 29 avril, ce qui n'est pas arrivé depuis des mois.

 

 (Photo: ImageSat International ISI)

(Photo: ImageSat International ISI)

 

L'installation souterraine est située à l'intérieur d'une montagne et doit être placée sous la supervision de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

 (Photo: ImageSat International ISI)

(Photo: ImageSat International ISI)

 

Selon l'ISI, le satellite israélien AROS-B a montré que le site, qui semble être inoccupé depuis deux ans, est maintenant apparemment de nouveau actif.

Les photos montrent également que des progrès ont été réalisés sur certaines structures construites à l'extérieur de l'établissement. À titre de comparaison, ISI a également publié des images satellites à partir de Juillet 2016 du même endroit.

On pense que ces structures sont destinées à la production, à la recherche et au développement.

 (Photo: ImageSat International ISI)

(Photo: ImageSat International ISI)

Les images ont été publiées seulement trois jours après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ait présenté des documents et des images qui, selon lui, prouvaient que Téhéran avait menti aux puissances mondiales au sujet de son programme nucléaire militaire.

L'agence de renseignement israélienne, le Mossad, a réussi se procurer une demi-tonne de documents - quelque 55 000 documents papier et 50 000 fichiers supplémentaires sur des CD - en provenance de Téhéran. Ces documents, selon Israël, constituent une part importante des archives nucléaires iraniennes.

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP