WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

 

Bien que la communauté juive en Corée du Sud soit petite, il existe un Beth Habad à Séoul. "Nous avons vécu le grand événement des jeux olympiques cette année et nous avons du accueillir au Beth Habad des centaines d'invités, mais c'est la première fois que nous devions accueillir autant de Juifs à la fois", a déclaré le Rav Osher Litzman

JTA, traduit par Hassidout.org

Selon le Rav Osher Litzman, il y a environ 1 000 Juifs vivant en Corée du Sud. La plupart sont des militaires américains, des professeurs d'anglais, des diplomates ou des étudiants américains et canadiens qui viennent dans ce pays d'Asie de l'Est pour une année ou deux. Le Rav Osher Litzman et le Chalia'h du Rabbi à Séoul depuis 2008. Lui et son épouse organisent chaque semaine des dîners de Chabbat au Beth Habad de Séoul, attirant de 40 à 50 personnes, et des programmes de haute saison, qui attirent plus de 200 personnes. Le Beth Habad exploite également un magasin casher et un restaurant à Séoul et expédie de la nourriture casher dans tout le pays via une boutique en ligne .

Jusqu'à l'ouverture du Beth Habad en 2008, les seuls services juifs se situaient dans une base de l'armée américaine de la capitale. Aujourd'hui, le Beth Habad sert de centre d'accueil non seulement pour les Juifs mais aussi pour les non-Juifs.

"Il y a beaucoup de Coréens qui viennent ici tous les jours. Ils veulent apprendre le judaïsme, acheter de la nourriture Cacher, poser des questions, recevoir des conseils", a déclaré le Rav Litzman. "Nous les invitons à venir quand ils veulent pendant les jours de la semaine."

"Les Sud-Coréens non juifs ont diverses raisons de vouloir apprendre le judaïsme", a-t-il dit. "Certains sont simplement étonnés par le fait que nous avons tant d'ennemis et que nous continuons a survivre et a prospérer et ils veulent comprendre les raisons."

"D'autres, a-t-il ajouté, veulent apprendre la Torah et le Talmud. D'autres aiment Israël et ont eu des expériences positives avec les Juifs".

"Les Sud-Coréens qui veulent en apprendre davantage sur le Judaïsme et Israël ont aussi un autre endroit pour s'informer: le Centre culturel d'Israël à Séoul. Ce lieu propose des cours d'hébreu et sur la culture israélienne, organisant parfois des événements avec l'ambassade d'Israël. Fondé en 2000, quelque 3000 étudiants y ont étudié l'hébreu à la fois moderne et biblique. Le centre dispose également d'une grande bibliothèque d'études juives ouverte au public."

"Le Centre culturel d'Israël travaille sans relâche pour être un lieu où la culture d'Israël est présentée aux Coréens et une amitié significative est née entre les Coréens et les Israéliens".

"La fascination des Sud-Coréens pour le judaïsme a été largement diffusée dans la presse.Chaque famille coréenne a au moins un volume du Talmud", a déclaré Young-sam Ma, l'ambassadeur de Corée en Israël. "Les mères coréennes veulent savoir comment tant de Juifs sont devenus des génies."

Beaucoup de Sud-Coréens ont une vision positive d'Israël. Quelque 800 Sud-Coréens vivent dans l'État juif, et beaucoup d'autres s'y rendent pour étudier l'hébreu et la Bible. La plupart de ces enthousiastes sont attirés par Israël en raison de leurs croyances religieuses en tant que chrétiens évangéliques. Le christianisme est la plus grande religion organisée en Corée du Sud, avec près de 30% de la population s'identifiant comme chrétiens.

Contrairement à de nombreux émissaires Habad, le Rav Litzman a déclaré que lui et sa famille n'ont pas à faire face aux problèmes d'antisémitisme. "Nous nous sentons bénis d'être dans un tel pays où il y a tant d'admiration pour les Juifs et spécialement pour Israël", a-t-il dit, "et, en général, la Corée est un pays très sûr".

 

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP