WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

 

Collive, traduit par Hassidout

Une foule d'élus, de militants de la communauté et de résidents locaux se sont réunis pour manifester contre les récentes attaques antisémites dans le quartier de Crown Heights à Brooklyn.

Le président de Brooklyn Borough, Eric Adams, a organisé une conférence de presse lundi à Rutland Road, près de l'avenue Schenectady, l'androit de la dernière agression contre un juif hassidique le jour de  Chabbat.

L'homme de 50 ans rentrait chez lui et a été violemment agressé par un homme qui l'avait battu et étranglé, tout en lui criant des menaces antisémites en réponse à son salut amical.

L'attaque violente, qui a eu lieu Chabbat, a incité les services de police de New York à renforcer la sécurité dans le quartier.

C'est la deuxième semaine consécutive qu'un crime haineux s'est produit à Crown Heights. Le week-end dernier, un homme juif de 42 ans en visite à Crown Heights a été attaqué sur Eastern Parkway.

Adams, en compagnie de de residents juifs et non-Juifs, a déclaré que l'agression avait été filmée par une vidéo-surveillance. "Un salut ne devrait pas se transformer en une telle vilance", a-t-il déclaré.

«La lutte contre les agression de résidents concerne chacun d'entre-nous, juif ou non-juif. C'est un combat auquel nous sommes tous unis», a déclaré le président de l'arrondissement, M. Adams. "Ceux qui croient que l'on peut attaquer une personne à cause de ses croyances religieuses doivent savoir que c'est tolérance zéro!"

Adams a dit que des gens de toutes nationalités et religions vivent côte à côte à Brooklyn depuis toujours. C'est un exemple pour le monde entier".

Au cours de la conférence de presse, l'Anti-Defamation League (ADL) a annoncé qu'elle offrait une récompense de 5 000 dollars pour des informations menant à l'arrestation et à la condamnation des assaillants.

Chanina Sperlin, chargée de liaison intergouvernementale pour le Conseil de la communauté juive de Crown Heights, a annoncé qu'un philanthrope de Los Angeles avait offert une récompense de 50 000 dollars pour la capture de l'attaquant.

"Il est tellement important que nous soyons tous présents ici aujourd'hui, à ce coin de rue. Si nous n'étions pas unis, nous donnerions un laissez-passer pour que ces agressions continuent à se produire dans notre communauté, notre ville et notre état",  a déclaré Laurie Cumbo, membre du Conseil de New York.

"Nous ne tolérerons aucune agression brutales contre nos propres frères et sœurs", a déclaré Mme Cumbo, ajoutant qu'elle a fait une visite au Wingate Park à Crown Heights. "J'ai vu une chose extraordinaire: des enfants de toutes les races et nationalités qui jouent ensemble comme un seul peuple."

"C'est une communauté d'inclusion, et nous nous battons tous les jours pour prendre des mesures qui nous permettent de vivre ensemble comme un seul peuple", a poursuivi M. Cumbo. "Si vous avez un problème avec la diversité, alors cette communauté n'est pas pour vous."

La députée de New-York, Diana Richardson, qui n'était pas présente, a déclaré dans un communiqué: "Il n'y a pas de place pour la haine dans notre communauté et je condamne cet acte déplorable. En tant que fille d'immigrants, je suis révoltée par cette acte barbare que nous condamnons fermement. "

 

 

 

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP