WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]
Barouh Dayan Haemet : Mme Shterna Sarah Partouche (Notik) de Yerres a quitté ce monde le 16 Chevat 5779

Barouh Dayan Haemet : Mme Shterna Sarah Partouche (Notik) de Yerres a quitté ce monde le 16 Chevat 5779

Mme Shterna Sarah Partouche (Notik) d'Yerres, en France, est décédée à 69 ans. Ses frères et sœurs passent les Chiva à Crown Heights.

Elle laisse dans le deuil sa mère Rivka Sheina Notik
ses enfants:
David Partouche - Yerres, France
Miriam Kluger (Partouche) - Beitar Illit, Israël.

Elle laisse également dans le deuil ses frères et soeurs:
Esther Hertzel - Crown Heights
Shmouel Notik - Beitar Illit, Israël
Yossef Y. Notik - Paris, France
Zvi Hirch Notik - Crown Heights
Menahem Mendel Notik - Seattle, Washington
Avigael Notik - Paris, France
Devorah Hershkop - Crown Heights
Avrohom Zorach Notik - Crown Heights
Moshe Shimon Notik - Montréal, Canada

La levaya aura lieu en Israël. Heure et lieu à préciser.

Les frères et sœurs aux États-Unis ont commencé les Chiva.
Esther Hertzel, Kriena Devorah Hershkop et Avrohom Zorach Notik siégeront au 935, rez-de-chaussée du Eastern Parkway, à compter de midi.
Hirshel Notik est assis au shiva au 1665, rue President (entre les avenues Utica et Schenectady) entre 10h30 et 12h30 et entre 20h00 et 22h00.
Mendel Notik est assis à Shiva au 5114 54th Ave, au sud de Seattle WA 98118. Heures de visite entre 20h et 22h.
Moishe Notik est assis à Shiva au 6650 Westbury.  Les heures sont 13h00 - 16h00 et 20h00 - 22h00. Vous pouvez le contacter à l'adresse [email protected]

Les Chiva en Israël et France  seront annoncés.

Nice : Après un incendie à la maison des jeunes, 50 jeunes participent à une soirée de Tou Bichevat au Beth Habad

Nice : Après un incendie à la maison des jeunes, 50 jeunes participent à une soirée de Tou Bichevat au Beth Habad

Une cinquantaine de jeunes ont participé à la soirée de Tou Bichevat au Beth Habad de Nice et se sont inspirés du message de Tou Bichevat de faire les choses avec plaisir que ce soit envers les autres où envers Dieu pour empressé la venue de Machiah !
P.s. la soirée ne s'est pas passé à la maison des jeunes à cause de l'incendie du lundi 8 Chevat. (Voir le communiqué du Rav Pinson et la lettre du Rabbi ! )

Communiqué de Rav Pinson, délégué du Rabbi à Nice-Côte d’Azur:
Le lundi 14 Janvier 2019, 8 Chevat 5779 au matin, un incendie d'origine accidentelle s’est déclaré à la Maison Des Jeunes du Beth Habad Rossini à Nice. Cet incendie à malheureusement causé d’importants dégâts matériels, rendant l’endroit inaccessible en l’état.  Miraculeusement, les rouleaux de la Torah ainsi que la majeure partie des livres de prières, ont pu être sauvés.

Le Rabbi de Loubavitch nous enseigne, que de telles situations, ne doivent non seulement pas nous freiner, mais au contraire, nous encourager à faire plus et mieux que ce qui a été accompli jusqu'à présent.
Avec l'aide de D..., nous espérons remettre tout en état le plus rapidement possible. Entre temps, toutes les activités de la maison des jeunes se dérouleront dans les deux maisons adjacentes.
J'appelle la communauté à participer encore davantage à nos activités, et ainsi mériter de voir la construction de la troisième "maison" (le Beth Hamikdache - Temple),a Yerouchalaim très prochainement, Amen.

Rav Yossef Pinson

Regardez la date de la lettre du Rabbi! 

Par la grâce de D.ieu, 8 Chevat 5711, Brooklyn,

Au Rav, ‘Hassid qui craint D.ieu et se consacre aux besoins communautaires, le Rav David Nathan(1),

Je vous salue et vous bénis,

J’ai lu avec stupeur, dans votre lettre, qu’il y a eu un incendie dans votre appartement. Je ne sais pas si vous possédez le Séfer Hamitsvot du Tséma’h Tsédek. Je reproduis donc ici un extrait, figurant à la page 228, d’une lettre du Tséma’h Tsédek, qui traite de ce sujet :

"Voici ce que dit un manuscrit de mon grand-père(2) :

Des hommes d’une grande sainteté m’ont rapporté qu’après un incendie, on s’enrichit. En effet, l’ordre des Attributs célestes est le suivant : bonté, sévérité, miséricorde. Après que la sévérité se soit exercée par un incendie, se met en éveil la miséricorde, qui transcende la bonté initiale. La miséricorde est l’attribut de Yaakov, l’héritage qui dépasse les limites et traverse de part en part."

Vous consulterez également, dans le Méa Chéarim, les lettres de l’Admour Haémtsahi, au chapitre 7 et celle du Tséma’h Tsédek, au chapitre 5.

Puisse D.ieu faire que cette décision hala’hique de l’Admour Hazaken, rapportée par l’Admour Haémtsahi et le Tséma’h Tsédek, s’applique pleinement pour vous. Vous me donnerez de bonnes nouvelles, dans ce domaine.

Avec ma bénédiction,

Mena’hem Schneerson,

Vous trouverez ci-joint une lettre que vous m’avez prêtée en me demandant de vous la restituer. Les autres vous seront rendues par la suite, sans en faire le voeu, après qu’elles aient été recopiées.

Notes

(1) Le Rav D. N. Lesser. Voir, à son propos, la lettre n°513. (2) L’Admour Hazaken.

 

 

 

Israël : Des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer cet hiver

Israël : Des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer cet hiver

CHAQUE EURO COMPTE !
OUI JE PEUX SOUTENIR

Cette année encore, des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer en cet hiver glacé!
L'organisation de bienfaisance Hasdei Naomi, lance une opération spéciale pour l'hiver, dans le cadre de laquelle seront distribués des «kits d'hiver» à 5000 personnes âgées et rescapés de la Shoah.

 

Des milliers de rescapés de la Shoah et de personnes âgées craignent en Israël l'arrivée de l'hiver. Et ce uniquement parce qu'ils n'ont pas les moyens de base pour payer les frais d'électricité, ou un manteau chaud pour se couvrir.

L'hiver dernier, Hasdei Naomi a lancé le projet pour des centaines de rescapés de la Shoah. En peu de temps, ils ont été submergés par des demandes de tout le pays en faveur de centaines de personnes âgées supplémentaires et de rescapés de la Shoah.

Cet hiver, le premier objectif est d'atteindre 5000 personnes âgées qui attendent d'être chauffées!
Mercide faire un don dès maintenant!

 

Chaque kit d'urgence contient :
un radiateur - une couette - un cache-col - une paire de gants - un cache-oreilles

A ce jour, plus de 2000 kits ont été distribués à des personnes âgées et à des rescapés de la Shoah.

Aidez-nous à atteindre l'objectif des 5000 kits! Pour participer, cliquez sur «la campagne».

 

CHAQUE EURO COMPTE !
OUI JE PEUX SOUTENIR

 

 

 

 

CHAQUE EURO COMPTE !
OUI JE PEUX SOUTENIR

 

Ci-après la traduction d'un article paru sur le site Ynet

«Je suis seul à la maison et j'ai constamment froid. Les cloisons sont trop fines et le froid pénètre à l'intérieur des os.» Tout le monde n'a pas les moyens en Israël d'allumer le chauffage à la maison. L'association Hasdei Naomi distribue des couvertures et un équipement d'hiver aux personnes âgées, aux rescapés de la Shoah et aux nécessiteux. Faites un don à l'association et aidez-la à les soutenir.

«La nuit je grelotte», nous dit Israël (tous les noms dans l'article sont modifiés, les vrais sont conservés auprès de l'association), rescapé de la Shoah, malade du cancer. «Je n'ai pas beaucoup d'amis, de parents ou de gens pour se soucier de mois. L'hiver n'apporte pas avec lui que le froid, mais beaucoup de solitude car il est difficile de sortir, et je me retrouve presque tout le temps à la maison.»

Il ajoute : «Je suis aussi malade du cancer et je dois réfléchir pour chaque shekel dépensé, s'il doit servir aux frais courants de la maison comme l'électricité, la nourriture, ou les médicaments. Je ne me plains contre personne. Mais je n'ai pas non plus honte de demander de l'aide, j'en ai besoin. Et toute aide que je reçois me permet de survivre.»

Raphaël, dix-sept ans, parle du sentiment pesant que l'hiver apporte avec lui : «Nous sommes trois à la maison. J'ai un frère dans une unité combattante qui est généralement à la base, de sorte que les dépenses se répartissent seulement entre moi, ma sœur et ma mère. Il lui arrive de rester à la base également pour des considérations économiques. Nous détestons l'hiver. Les murs à Tel-Aviv sont vraiment très fins et la maison devient terriblement froide.»

Le froid ne fait pas de différence entre les âges

«L'hiver me fait peur», avoue Dalhia, vieille dame qui vit seule. «Je suis toute seule à la maison et j'ai toujours froid. Les murs sont trop fins et le froid pénètre les os. Quand je mets le chauffage, je ne suis jamais tranquille, car j'ai toujours peur des dépenses occasionnées par les différents appareils électriques. Et peu importe que ces angoisses soient réelles ou exagérées, être une femme âgée et en même temps une personne pauvre, ce n'est pas simple aujourd'hui en Israël.

En ajoutant à cela la solitude, c'est vraiment difficile. Je m'efforce de ne pas m'apitoyer sur mon sort, mais entre l'angoisse de la pauvreté, l'angoisse du froid qui vous enferme à la maison et l'angoisse de la solitude, je ne sais plus laquelle est la plus terrifiante. Et j'ai l'impression que cet hiver est plus froid que les autres.» Outre Dalhia, il y a tout un éventail de personnes soutenues par l'association Hasdei Naomi. Le froid ne fait pas de différence entre les âges.

Chez Hasdei Naomi, on raconte que les personnes qui souffrent de la faim à longueur d'année sont les mêmes qui ont froid et qui sont contraintes d'abandonner leur traitement médical, car tout cela nécessite de l'argent. En parallèle, il semble que les plus touchés soient les personnes âgées. «Etre vieux et pauvre, c'est la chose la plus effrayante qui puisse arriver au sein des populations soutenues», dit-on à l'association, qui vient en aide à plus de 50 000 personnes.

«Je ne sais pas quelle période je déteste le plus, si c'est celle des fêtes ou celle de l'hiver», s'interroge Oleg. «Les fêtes font ressortir pour moi la solitude et le manque de nourriture de base, tandis que l'hiver me gèle et m'oblige à m'enfermer comme un prisonnier dans ma maison, si on peut appeler ça une maison. Tout s'effrite et est humide, ici. A part les associations, j'ai l'impression que le gouvernement me laisse tomber. Dans le passé, j'étais un personnage honorable, mais maintenant je rampe avec les pauvres sur le sol.»

 

CHAQUE EURO COMPTE !
OUI JE PEUX SOUTENIR

 

 

 

 

CHAQUE EURO COMPTE !
OUI JE PEUX SOUTENIR

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP