WHATSAPP : 00972 587 358 770 hassidout.org@gmail.com

Un terroriste de 19 ans a poignardé et grièvement blessé un homme d’environ 50 ans près de la porte de Damas. Il a ensuite tenté de s’échapper et a poignardé un garçon de 16 ans près d’une synagogue. Les deux hommes ont été évacués vers Shaare Zedek et Hadassah Ein Karem. Le terroriste a été tué par la police.

Un homme d’une cinquantaine d’années a été grièvement blessé par une agression au couteau près de la porte de Damas à Jérusalem vendredi matin. Il a été transporté au centre médical Shaare Zedek. L’unité médicale a déclaré: « L’unité de traumatologie fait face à un homme d’une cinquantaine années, poignardé au cou et à la tête, respirant, anesthésié et placé dans une salle d’opération ».

Peu de temps après, un autre homme, âgé de 16 ans et blessé à l’arme blanche, aurait été retrouvé près de la synagogue Hurva, dans la vieille ville. Il a été évacué dans un état modéré à l’hôpital Hadassah d’Ein Karem.

Le commandant de la police du district de David, Haim Shmueli, a déclaré que vers 8 h 20, le terroriste, un résident des territoires âgé de 19 ans, est entré par la porte de Damas, a poignardé et blessé l’homme de 50 ans et s’est enfui. « Il a identifié une autre personne – et l’a poignardé également – des policiers lui ont tiré dessus et l’ont neutralisé. »

Joseph Cassuto, médecin de la Médecine d’urgence, décrit l’incident près de la synagogue: « Dans un escalier situé près de l’entrée de la synagogue Hurva, au centre du quartier juifde la vieille ville, nous avons vu un jeune homme souffrir consciemment d’une blessure au couteau dans le haut du corps »

« Nous lui avons donné un traitement médical comprenant des pansements, et avec l’aide d’un VTT MDA, nous l’avons emmené tout en poursuivant son traitement médical dans une ambulance du Magen David Adom près du centre commercial Mamilla dans un état léger à modéré. »

Aujourd’hui marque le dernier vendredi du mois de Ramadan. Pour cette raison, la police et la police des frontières sont déployées avec des forces renforcées tout au long de la journée, notamment pour les prières à midi. À la suite de l’attaque, la police a fermé la porte de Damas. Le commandant du district de Jérusalem, le major général Doron Yedid, a analysé la situation au cours de laquelle il a ordonné une inspection accrue et un large déploiement de forces de police à Jérusalem en général et dans la vieille ville en particulier.

 

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP