fbpx
WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]

 

Islam Yusuf Hamid, 32 ans, soupçonné d’avoir fait tomber la plaque de marbre qui a tué le sergent d’état-major Ronen Lubarsky du toit voisin au camp de réfugiés d’al-Am’ari. Les frères d’Islam sont des membres du Hamas derrière les attaques terroristes qui ont tué des Israéliens.

 

Yoav Zitunm Roi Rubinstein | YNET

 

Le Shin Bet et l’unité d’élite Duvdevan des FDI ont arrêté un Palestinien soupçonné d’avoir fait tomber une plaque de marbre sur le soldat de Tsahal, le Sgt. Ronen Lubarsky lors de l’activité opérationnelle au camp de réfugiés d’al-Am’ari, le tuant .

L’enquête du Shin Bet sur l’incident a révélé que Islam Yusuf Hamid, 32 ans, a laissé tomber la dalle de marbre d’un toit voisin. Hamid a purgé une peine de prison en Israël dans le passé, de 2004 à 2009, pour son implication dans une fusillade à la demande du Hamas. Hamid s’était caché dans le camp de réfugiés, et les forces de sécurité recherchent maintenant des complices qui l’ont aidé à se cacher.

Hamid vient d’une famille de terroristes du Hamas derrière plusieurs attaques qui ont tué des Israéliens dans le passé. Quatre de ses frères, également membres du Hamas, purgent des peines d’emprisonnement à perpétuité pour leur participation à des attentats terroristes meurtriers pendant la deuxième Intifada, dont l’attaque du marché des fruits de mer à Tel Aviv en 2002 qui a coûté la vie à trois Israéliens. L’un des frères purge une peine d’emprisonnement à perpétuité pour le meurtre en 1994 de l’agent du Shin Bet Noam Cohen.

La moitié de la famille Hamid est affiliée au Hamas et l’autre au Fatah. Le frère aîné de Hamid est l’un des fondateurs des Brigades des Martyrs d’al-Aqsa et la main droite de Marwan Barghouti. Aucun des frères Hamid qui ont été condamnés à la prison à vie n’a été libéré dans le cadre de l’accord d’échange de prisonniers avec Gilad Shalit.

“J’ai reçu les nouvelles avec des sentiments mitigés”, a déclaré Arik Lubarsky, le frère du soldat. “Je connais le genre de bonnes conditions que les terroristes ont en prison, et peut-être à l’avenir il sera libéré dans un accord (échange de prisonniers).”

Il a ajouté qu’il se sentait soulagé de savoir que l’assassin présumé de son frère avait été capturé. «Les opérations de renseignement étaient très complexes parce que c’était un camp de réfugiés, mais j’ai toujours cru au Shin Bet qu’ils le trouveraient», a-t-il dit.

Le frère de Lubarsky a appelé à des mesures “plus radicales” contre les émeutes de Palestiniens chaque nuit à travers la Cisjordanie pendant les raids d’arrestations des FDI.

Il a également affirmé que “dans ce cas précis, il faudrait reinstaurer la peine de mort, cela me semble certainement raisonnable”.

Lubarsky, 20 ans, un soldat de l’unité d’élite de Duvdevan, couvrait un raid d’arrestation dans le camp de réfugiés près de Ramallah le 24 mai lorsque de violentes émeutes ont éclaté et les Palestiniens ont commencé à lancer différents objets sur les troupes.

Une plaque de marbre lancée sur lui a frappé le sergent d’état-major sur la tête. “Son casque a été détruit, il est tombé sur le dos et a subi un autre coup, il a été frappé durement à la tête et a été évacué”, a déclaré un responsable de l’IDF.

“C’était un raid nécessaire pour arrêter plusieurs terroristes qui avaient déjà attaqué par le passé: le soldat portait un équipement de protection complet, y compris un casque, et alors qu’il se tenait près de l’une des maisons, la plaque de marbre a été lancée.” a expliqué le responsable de l’IDF.

Ses camarades l’ont évacué du camp, et il a été emmené au centre médical Hadassah à Ein Karem, à Jérusalem, où il a succombé à ses blessures.

Le reste de la force a été en mesure d’achever la mission et d’arrêter l’homme recherché.

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP