WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]
Horaires des Chiva de Mme Zahara ATLAN zal ז״ל  à Créteil

Horaires des Chiva de Mme Zahara ATLAN zal ז״ל à Créteil

Mme Zahara ATLAN zal ז״ל, maman de
David ATLAN,
Mme BENCHIMOL Joelle
Mme Atlan Nicole
Nihoum Avelim a son domicile 4 rue de Bretagne 94000 Créteil code 2706 2e étage
Les prières des 7 jours auront lieu au domicile de Maman à Créteil à partir de Mardi matin :
Matin 7:15
Min'ha 13:30
Arvit 20:45
Jusqu'au dimanche matin 17 février, puis toute l'année aux Orteaux.
Les sources se répandent - jusqu'en Iran

Les sources se répandent - jusqu'en Iran

PARTICIPER AU GORAL

Un rabbin d'Iran. Une synagogue à Baltimore. Un bureau à New York. Tous liés ensemble dans une toile d'unité juive.

Qu'est-ce qui les a réunis ? Les enseignements hebdomadaires du Rabbi publiés dans Likrat Chabbat.

Je reviendrai à l'histoire complète dans un instant. Mais d'abord une brève mention du prochain tirage au sort « BAYIT GORAL ». Les billets pour le tirage au sort de « Ohr HaChassidout » sont maintenant disponibles. Participez au tirage au sort et vous pouvez gagner six mois de loyer ou de votre prêts mensuels (si vous êtes propriétaire) ! Les billets peuvent être achetés sur BayisRaffle.com.

Revenons à l'histoire :
Un rabbin d'Iran était en visite à Baltimore pour Chabbat. Il était en train de feuilleter une brochure dans une synagogue locale, non Habad, et il était stupéfait des idées qui étaient publiées. "Si pour rien d'autre, se dit-il, mon voyage en Amérique vaudra la peine si j'arrive à donner aux Juifs d'Iran accès à cette publication."

Après Chabbat, il a contacté le numéro figurant au dos de la brochure - le bureau de Likrat Shabbat à New York - et lui a demandé comment il pouvait faire distribuer la publication hebdomadaire en Iran. Aujourd'hui, des dispositions sont prises pour que Likrat Shabbat soit livré chaque Chabbat en Iran et pour partager la Torah du Rabbi avec les Juifs iraniens.

Comment tout cela a-t-il commencé ? Parce qu'une shul de Baltimore se fait livrer Likrat Shabbat à sa porte chaque semaine. Likrat Shabbat est maintenant distribué dans 4000 shuls. C'est 4000 occasions pour les membres de la shul d'apprendre la Torah du Rabbi chaque semaine. 4000 occasions pour les invités de découvrir pour la première fois la Torah du Rabbi. Et 4000 opportunités de rapprocher la vision du Baal Shem Tov de Hafatsat HaMaayanot.

Aidez-nous à élargir notre audience en participant à la tombola « BAYIT GORAL ».. Ensemble, nous pouvons faire du rêve du Rabbi une réalité.

Le tirage au sort aura lieu SDV le Mardi 7 Adar richon - 12 février 2019.

Merci de votre soutien,

Pour plus d'informations sur Ohr HaChassidout et pour vous abonner à leurs publications, visitez Likras.org et le site Dailylightpoints.com. Email : [email protected]

 

PARTICIPER AU GORAL

 

"Kosher Saphir", un séjour Lamehadrine de Pessah unique en France

"Kosher Saphir", un séjour Lamehadrine de Pessah unique en France

Glatt cacher Lamehadrine sous la stricte surveillance du Rav M. HADDAD de Bruxelles, à seulement 3 heures de Paris, un séjour de Pessa'h unique aura lieu dans un magnifique lieu relaxant, idéal de villégiature pour les golfeurs, les adeptes de Spa et les amoureux de la nature.

Avec son Spa et son terrain de golf 18 trous, l’Hôtel Les Dryades Resort Golf & Spa affiche sa volonté de faire du bien-être et de la santé ses maîtres mots.

Pour la première fois en France, "Kosher Saphir" vous offre la possibilité de passer des vacances de Pessah inoubliables en famille ou entre amis, dans un cadre idyllique et de profiter d’une ambiance de fêtes chaleureuse et d’une restauration haute gastronomie Lamehadrine.

Séjour de Pessah 5779 Unique en France All Inclusive

 

Poste de directrice d'études générales à l’académie Beth Rivkah de Montréal, Canada

Poste de directrice d'études générales à l’académie Beth Rivkah de Montréal, Canada

 

L’Académie Beth Rivkah est une école primaire et secondaire privée (sous contrat) francophone, située à Montréal.

La candidate doit être bilingue (français/anglais). 

Elle assurera le leadership et la coordination pour tout ce qui concerne les études générales, y compris le recrutement, l'attribution des tâches et la supervision du personnel; superviser les livres et le matériel pédagogique, superviser les progrès scolaires et la discipline des étudiants.

Pour plus d'informations, appelez au +15145697680 ou [email protected]

21 Chevat : Yortseit de Melle Moussia Schneerson, petite fille du Rabbi Maharach, qui est enterrée au cimetière du Montparnasse, nous avons besoin de Minyan pour 15h

21 Chevat : Yortseit de Melle Moussia Schneerson, petite fille du Rabbi Maharach, qui est enterrée au cimetière du Montparnasse, nous avons besoin de Minyan pour 15h

C'est aujourd'hui le Yortseit de la petite fille du Rabbi Maarach qui est enterrée au cimetière du Montparnasse, nous avons besoin de Miniane pour 15h svp.

Si vous êtes disponible, envoyez un sms au 06.27.81.98.92
Merci d'avance

Récemment a été retrouvé l'endroit où a été enterrée Melle Moussia Schneerson, la petite fille du Rabbi Maharach. C'est le Rav Moché Nissan Azimov, frère du Rav Chmouel Azimov, qui a découvert l'endroit dans le petit carré juif du cimetière de Montparnasse. Melle Moussi Schneerson était la fille du Rav Menahem Mendel Schneerson, le plus jeune fils du Rabbi Maharach. Elle naquit en Russie en 1890 et quitta ce monde à Paris, à l'âge de 30 ans, en 1920 où elle travaillait en tant que médecin à l'hôpital Rotschild.

 

 

Il y a 10 ans : découverte à Paris de la tombe de Moussia Schneerson, la petite fille du Rabbi Maharach

Chiva de Mme Esther Sojcher ז''ל auront lieu à Boulogne Billancourt

Chiva de Mme Esther Sojcher ז''ל auront lieu à Boulogne Billancourt

Les chiva de Mme Esther Sojcher ז''ל auront lieu au 27 rue des longs près 92100 Boulogne Billancourt.
1er étage code 46B2

Horaires des tefilot :

Vendredi matin 
Chaharit 7h et 8h

Dimanche matin
- Chaharit 8h et 9h
- Minha 13h30 et 13h45
- Maariv 19h30.

Lundi et Mardi
- Chaharit 7h et 8h
- Minha 13h30 et 13h45
- Maariv 19h30

Mercredi
- Chaharit 7h et 8h

Chlihout à l'île Maurice : Beth Habad recherche 1 ou 2 jeunes filles de fin janvier à juin 2019

Chlihout à l'île Maurice : Beth Habad recherche 1 ou 2 jeunes filles de fin janvier à juin 2019

Ces jeunes filles doivent se débrouiller en anglais, français et hébreu.
Ces jeunes filles auront pour mission:
- s'occuper du lundi au vendredi des 2 filles des chlouhim âgées de 5 et 7 ans lors de leur cours en ligne
- faire talmud Tora quelques fois dans la semaine dans différents endroits de l'île
- organiser un programme de 30 minutes chaque chabbat pour les enfants de la communauté.

Pour tout renseignement vous pouvez contacter Mouchki au +230 5491 3095

Israël : Des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer cet hiver

Israël : Des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer cet hiver

Cette année encore, des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer en cet hiver glacé! L'organisation de bienfaisance Hasdei Naomi, lance une opération spéciale pour l'hiver, dans le cadre de laquelle seront distribués des «kits d'hiver» à 5000 personnes âgées et rescapés de la Shoah.

 

Des milliers de rescapés de la Shoah et de personnes âgées craignent en Israël l'arrivée de l'hiver. Et ce uniquement parce qu'ils n'ont pas les moyens de base pour payer les frais d'électricité, ou un manteau chaud pour se couvrir.

L'hiver dernier, Hasdei Naomi a lancé le projet pour des centaines de rescapés de la Shoah. En peu de temps, ils ont été submergés par des demandes de tout le pays en faveur de centaines de personnes âgées supplémentaires et de rescapés de la Shoah.

Cet hiver, le premier objectif est d'atteindre 5000 personnes âgées qui attendent d'être chauffées!

Merci de vous connecter et de faire un don dès maintenant!

 

Chaque kit d'urgence contient : un radiateur  une couette  un cache-col, une paire de gants et un cache-oreilles.

A ce jour, plus de 2000 kits ont été distribués à des personnes âgées et à des rescapés de la Shoah.

Aidez-nous à atteindre l'objectif des 5000 kits! Pour participer, cliquez sur «la campagne».

 

OUI JE VEUX SOUTENIR

 

 

 

 

Ci-après la traduction d'un article paru sur le site Ynet

«Je suis seul à la maison et j'ai constamment froid. Les cloisons sont trop fines et le froid pénètre à l'intérieur des os.» Tout le monde n'a pas les moyens en Israël d'allumer le chauffage à la maison. L'association Hasdei Naomi distribue des couvertures et un équipement d'hiver aux personnes âgées, aux rescapés de la Shoah et aux nécessiteux. Faites un don à l'association et aidez-la à les soutenir.

«La nuit je grelotte», nous dit Israël (tous les noms dans l'article sont modifiés, les vrais sont conservés auprès de l'association), rescapé de la Shoah, malade du cancer. «Je n'ai pas beaucoup d'amis, de parents ou de gens pour se soucier de mois. L'hiver n'apporte pas avec lui que le froid, mais beaucoup de solitude car il est difficile de sortir, et je me retrouve presque tout le temps à la maison.»

Il ajoute : «Je suis aussi malade du cancer et je dois réfléchir pour chaque shekel dépensé, s'il doit servir aux frais courants de la maison comme l'électricité, la nourriture, ou les médicaments. Je ne me plains contre personne. Mais je n'ai pas non plus honte de demander de l'aide, j'en ai besoin. Et toute aide que je reçois me permet de survivre.»

Raphaël, dix-sept ans, parle du sentiment pesant que l'hiver apporte avec lui : «Nous sommes trois à la maison. J'ai un frère dans une unité combattante qui est généralement à la base, de sorte que les dépenses se répartissent seulement entre moi, ma sœur et ma mère. Il lui arrive de rester à la base également pour des considérations économiques. Nous détestons l'hiver. Les murs à Tel-Aviv sont vraiment très fins et la maison devient terriblement froide.»

Le froid ne fait pas de différence entre les âges

«L'hiver me fait peur», avoue Dalhia, vieille dame qui vit seule. «Je suis toute seule à la maison et j'ai toujours froid. Les murs sont trop fins et le froid pénètre les os. Quand je mets le chauffage, je ne suis jamais tranquille, car j'ai toujours peur des dépenses occasionnées par les différents appareils électriques. Et peu importe que ces angoisses soient réelles ou exagérées, être une femme âgée et en même temps une personne pauvre, ce n'est pas simple aujourd'hui en Israël.

En ajoutant à cela la solitude, c'est vraiment difficile. Je m'efforce de ne pas m'apitoyer sur mon sort, mais entre l'angoisse de la pauvreté, l'angoisse du froid qui vous enferme à la maison et l'angoisse de la solitude, je ne sais plus laquelle est la plus terrifiante. Et j'ai l'impression que cet hiver est plus froid que les autres.» Outre Dalhia, il y a tout un éventail de personnes soutenues par l'association Hasdei Naomi. Le froid ne fait pas de différence entre les âges.

Chez Hasdei Naomi, on raconte que les personnes qui souffrent de la faim à longueur d'année sont les mêmes qui ont froid et qui sont contraintes d'abandonner leur traitement médical, car tout cela nécessite de l'argent. En parallèle, il semble que les plus touchés soient les personnes âgées. «Etre vieux et pauvre, c'est la chose la plus effrayante qui puisse arriver au sein des populations soutenues», dit-on à l'association, qui vient en aide à plus de 50 000 personnes.

«Je ne sais pas quelle période je déteste le plus, si c'est celle des fêtes ou celle de l'hiver», s'interroge Oleg. «Les fêtes font ressortir pour moi la solitude et le manque de nourriture de base, tandis que l'hiver me gèle et m'oblige à m'enfermer comme un prisonnier dans ma maison, si on peut appeler ça une maison. Tout s'effrite et est humide, ici. A part les associations, j'ai l'impression que le gouvernement me laisse tomber. Dans le passé, j'étais un personnage honorable, mais maintenant je rampe avec les pauvres sur le sol.»

OUI JE VEUX SOUTENIR

 

 

 

Israël : Des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer cet hiver

Israël : Des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer cet hiver

Cette année encore, des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer en cet hiver glacé! L'organisation de bienfaisance Hasdei Naomi, lance une opération spéciale pour l'hiver, dans le cadre de laquelle seront distribués des «kits d'hiver» à 5000 personnes âgées et rescapés de la Shoah.

 

Des milliers de rescapés de la Shoah et de personnes âgées craignent en Israël l'arrivée de l'hiver. Et ce uniquement parce qu'ils n'ont pas les moyens de base pour payer les frais d'électricité, ou un manteau chaud pour se couvrir.

L'hiver dernier, Hasdei Naomi a lancé le projet pour des centaines de rescapés de la Shoah. En peu de temps, ils ont été submergés par des demandes de tout le pays en faveur de centaines de personnes âgées supplémentaires et de rescapés de la Shoah.

Cet hiver, le premier objectif est d'atteindre 5000 personnes âgées qui attendent d'être chauffées!

Merci de vous connecter et de faire un don dès maintenant!

 

Chaque kit d'urgence contient : un radiateur  une couette  un cache-col, une paire de gants et un cache-oreilles.

A ce jour, plus de 2000 kits ont été distribués à des personnes âgées et à des rescapés de la Shoah.

Aidez-nous à atteindre l'objectif des 5000 kits! Pour participer, cliquez sur «la campagne».

 

OUI JE VEUX SOUTENIR

 

 

 

 

Ci-après la traduction d'un article paru sur le site Ynet

«Je suis seul à la maison et j'ai constamment froid. Les cloisons sont trop fines et le froid pénètre à l'intérieur des os.» Tout le monde n'a pas les moyens en Israël d'allumer le chauffage à la maison. L'association Hasdei Naomi distribue des couvertures et un équipement d'hiver aux personnes âgées, aux rescapés de la Shoah et aux nécessiteux. Faites un don à l'association et aidez-la à les soutenir.

«La nuit je grelotte», nous dit Israël (tous les noms dans l'article sont modifiés, les vrais sont conservés auprès de l'association), rescapé de la Shoah, malade du cancer. «Je n'ai pas beaucoup d'amis, de parents ou de gens pour se soucier de mois. L'hiver n'apporte pas avec lui que le froid, mais beaucoup de solitude car il est difficile de sortir, et je me retrouve presque tout le temps à la maison.»

Il ajoute : «Je suis aussi malade du cancer et je dois réfléchir pour chaque shekel dépensé, s'il doit servir aux frais courants de la maison comme l'électricité, la nourriture, ou les médicaments. Je ne me plains contre personne. Mais je n'ai pas non plus honte de demander de l'aide, j'en ai besoin. Et toute aide que je reçois me permet de survivre.»

Raphaël, dix-sept ans, parle du sentiment pesant que l'hiver apporte avec lui : «Nous sommes trois à la maison. J'ai un frère dans une unité combattante qui est généralement à la base, de sorte que les dépenses se répartissent seulement entre moi, ma sœur et ma mère. Il lui arrive de rester à la base également pour des considérations économiques. Nous détestons l'hiver. Les murs à Tel-Aviv sont vraiment très fins et la maison devient terriblement froide.»

Le froid ne fait pas de différence entre les âges

«L'hiver me fait peur», avoue Dalhia, vieille dame qui vit seule. «Je suis toute seule à la maison et j'ai toujours froid. Les murs sont trop fins et le froid pénètre les os. Quand je mets le chauffage, je ne suis jamais tranquille, car j'ai toujours peur des dépenses occasionnées par les différents appareils électriques. Et peu importe que ces angoisses soient réelles ou exagérées, être une femme âgée et en même temps une personne pauvre, ce n'est pas simple aujourd'hui en Israël.

En ajoutant à cela la solitude, c'est vraiment difficile. Je m'efforce de ne pas m'apitoyer sur mon sort, mais entre l'angoisse de la pauvreté, l'angoisse du froid qui vous enferme à la maison et l'angoisse de la solitude, je ne sais plus laquelle est la plus terrifiante. Et j'ai l'impression que cet hiver est plus froid que les autres.» Outre Dalhia, il y a tout un éventail de personnes soutenues par l'association Hasdei Naomi. Le froid ne fait pas de différence entre les âges.

Chez Hasdei Naomi, on raconte que les personnes qui souffrent de la faim à longueur d'année sont les mêmes qui ont froid et qui sont contraintes d'abandonner leur traitement médical, car tout cela nécessite de l'argent. En parallèle, il semble que les plus touchés soient les personnes âgées. «Etre vieux et pauvre, c'est la chose la plus effrayante qui puisse arriver au sein des populations soutenues», dit-on à l'association, qui vient en aide à plus de 50 000 personnes.

«Je ne sais pas quelle période je déteste le plus, si c'est celle des fêtes ou celle de l'hiver», s'interroge Oleg. «Les fêtes font ressortir pour moi la solitude et le manque de nourriture de base, tandis que l'hiver me gèle et m'oblige à m'enfermer comme un prisonnier dans ma maison, si on peut appeler ça une maison. Tout s'effrite et est humide, ici. A part les associations, j'ai l'impression que le gouvernement me laisse tomber. Dans le passé, j'étais un personnage honorable, mais maintenant je rampe avec les pauvres sur le sol.»

OUI JE VEUX SOUTENIR

 

 

 

Israël : Des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer cet hiver

Israël : Des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer cet hiver

Cette année encore, des milliers de personnes âgées et de rescapés de la Shoah n'ont pas de quoi se chauffer en cet hiver glacé! L'organisation de bienfaisance Hasdei Naomi, lance une opération spéciale pour l'hiver, dans le cadre de laquelle seront distribués des «kits d'hiver» à 5000 personnes âgées et rescapés de la Shoah.

 

Des milliers de rescapés de la Shoah et de personnes âgées craignent en Israël l'arrivée de l'hiver. Et ce uniquement parce qu'ils n'ont pas les moyens de base pour payer les frais d'électricité, ou un manteau chaud pour se couvrir.

L'hiver dernier, Hasdei Naomi a lancé le projet pour des centaines de rescapés de la Shoah. En peu de temps, ils ont été submergés par des demandes de tout le pays en faveur de centaines de personnes âgées supplémentaires et de rescapés de la Shoah.

Cet hiver, le premier objectif est d'atteindre 5000 personnes âgées qui attendent d'être chauffées!

Merci de vous connecter et de faire un don dès maintenant!

 

Chaque kit d'urgence contient : un radiateur  une couette  un cache-col, une paire de gants et un cache-oreilles.

A ce jour, plus de 2000 kits ont été distribués à des personnes âgées et à des rescapés de la Shoah.

Aidez-nous à atteindre l'objectif des 5000 kits! Pour participer, cliquez sur «la campagne».

 

OUI JE VEUX SOUTENIR

 

 

 

 

Ci-après la traduction d'un article paru sur le site Ynet

«Je suis seul à la maison et j'ai constamment froid. Les cloisons sont trop fines et le froid pénètre à l'intérieur des os.» Tout le monde n'a pas les moyens en Israël d'allumer le chauffage à la maison. L'association Hasdei Naomi distribue des couvertures et un équipement d'hiver aux personnes âgées, aux rescapés de la Shoah et aux nécessiteux. Faites un don à l'association et aidez-la à les soutenir.

«La nuit je grelotte», nous dit Israël (tous les noms dans l'article sont modifiés, les vrais sont conservés auprès de l'association), rescapé de la Shoah, malade du cancer. «Je n'ai pas beaucoup d'amis, de parents ou de gens pour se soucier de mois. L'hiver n'apporte pas avec lui que le froid, mais beaucoup de solitude car il est difficile de sortir, et je me retrouve presque tout le temps à la maison.»

Il ajoute : «Je suis aussi malade du cancer et je dois réfléchir pour chaque shekel dépensé, s'il doit servir aux frais courants de la maison comme l'électricité, la nourriture, ou les médicaments. Je ne me plains contre personne. Mais je n'ai pas non plus honte de demander de l'aide, j'en ai besoin. Et toute aide que je reçois me permet de survivre.»

Raphaël, dix-sept ans, parle du sentiment pesant que l'hiver apporte avec lui : «Nous sommes trois à la maison. J'ai un frère dans une unité combattante qui est généralement à la base, de sorte que les dépenses se répartissent seulement entre moi, ma sœur et ma mère. Il lui arrive de rester à la base également pour des considérations économiques. Nous détestons l'hiver. Les murs à Tel-Aviv sont vraiment très fins et la maison devient terriblement froide.»

Le froid ne fait pas de différence entre les âges

«L'hiver me fait peur», avoue Dalhia, vieille dame qui vit seule. «Je suis toute seule à la maison et j'ai toujours froid. Les murs sont trop fins et le froid pénètre les os. Quand je mets le chauffage, je ne suis jamais tranquille, car j'ai toujours peur des dépenses occasionnées par les différents appareils électriques. Et peu importe que ces angoisses soient réelles ou exagérées, être une femme âgée et en même temps une personne pauvre, ce n'est pas simple aujourd'hui en Israël.

En ajoutant à cela la solitude, c'est vraiment difficile. Je m'efforce de ne pas m'apitoyer sur mon sort, mais entre l'angoisse de la pauvreté, l'angoisse du froid qui vous enferme à la maison et l'angoisse de la solitude, je ne sais plus laquelle est la plus terrifiante. Et j'ai l'impression que cet hiver est plus froid que les autres.» Outre Dalhia, il y a tout un éventail de personnes soutenues par l'association Hasdei Naomi. Le froid ne fait pas de différence entre les âges.

Chez Hasdei Naomi, on raconte que les personnes qui souffrent de la faim à longueur d'année sont les mêmes qui ont froid et qui sont contraintes d'abandonner leur traitement médical, car tout cela nécessite de l'argent. En parallèle, il semble que les plus touchés soient les personnes âgées. «Etre vieux et pauvre, c'est la chose la plus effrayante qui puisse arriver au sein des populations soutenues», dit-on à l'association, qui vient en aide à plus de 50 000 personnes.

«Je ne sais pas quelle période je déteste le plus, si c'est celle des fêtes ou celle de l'hiver», s'interroge Oleg. «Les fêtes font ressortir pour moi la solitude et le manque de nourriture de base, tandis que l'hiver me gèle et m'oblige à m'enfermer comme un prisonnier dans ma maison, si on peut appeler ça une maison. Tout s'effrite et est humide, ici. A part les associations, j'ai l'impression que le gouvernement me laisse tomber. Dans le passé, j'étais un personnage honorable, mais maintenant je rampe avec les pauvres sur le sol.»

OUI JE VEUX SOUTENIR

 

 

 

Merci de lire les Tehilim pour la Refoua Chelema de Natanael Rotem, le soldat touché à la tête dans l’attentat à Guivat Assaf

Merci de lire les Tehilim pour la Refoua Chelema de Natanael Rotem, le soldat touché à la tête dans l’attentat à Guivat Assaf

Le soldat combattant qui a été touché à la tête dans l’attentat à l'arme automatique à Guivat Assaf est dans un état critique.

Merci de prendre 3 minutes pour lire Tehilim pour sa guérison et partager à un maximum de personnes.

NETHANEL ILAN BEN SHEÏNA

מצבו של חייל צה"ל שנפצע בפיגוע מוסיף להיות קשה מאוד.

הוא מורדם ומונשם ונשקפת סכנה לחייו. אנא עשו חסד והתפללו לרפואתו של נתנאל אילן בן שיינא

Les Chiva de Mme Simha Mellul se dérouleront à Bonneuil sur Marne

Les Chiva de Mme Simha Mellul se dérouleront à Bonneuil sur Marne

Les chiva de Mme Simha Mellul a"h se dérouleront au 27 Avenue de Paris 94380 Bonneuil Sur Marne.

VENDREDI 14/12
Chaharit : 9:30
Minha : 13:30

MOTSAEI CHABBAT 15/12
Arvit : 18:15 (le temps que les personnes qui veulent venir en voiture aient le temps d’arriver)

DIMANCHE 16/12
Chaharit : 9:00
Minha : 13:30
Arvit : 20:00

LUNDI 17/12
Chaharit : 8:00
Minha : 13:30
Arvit : 20:00

MARDI Jeûne du 10 tevet 18/12:
Chaharit : 8:00
Minha : 13:30
Arvit : 17:40

MERCREDI 19/12:
Chaharit fin des chiva : 8:00.

והקיצו ורננו שוכני עפר והיא בתוכם
Au besoin merci d’envoyer un message en privé pour ne pas déranger tout le groupe à @⁨Mike⁩ ou à moi-même .
[9:44 PM, 12/13/2018] +972 58-404-8241: https://chat.whatsapp.com/HKjJAzSzMw8LqnNIHcVf2M

Shiva et Nihoum Avelim pour  Mr Roger Maklouf a'h Mayer  à Netanya

Shiva et Nihoum Avelim pour Mr Roger Maklouf a'h Mayer à Netanya

Shiva et nihoum avelim pour Mr Roger Maklouf zal MAYER
( papa de Andre Binyamin Evelyne Claude et Laurent

Nihoum avelim
4 Rav kook appart 5 étage 3
A partir de jeudi après midi
Par téléphone +972586114301 ) 0680669509

Mynianim

Beth habad francophone 6 Gad Machness-1er etage
Chaharith 8h
Minha 16h30
Maariv en son temps

«On a volé ma vie», le nouveau roman de Sarah Abichid

«On a volé ma vie», le nouveau roman de Sarah Abichid

Sarah Abichid a le plaisir d'annoncer à ses fidèles lectrices la parution de son nouveau roman  «On a volé ma vie»

 

Des émotions et des larmes pour cette petite fille, Sofia Martino. Une destinée hors du commun qui ne pourra laisser personne indiffèrent.
Attention, ne pas lire la fin avant le début...
Un livre intense pétri d'amour et de tendresse, bouleversant jusqu'aux larmes.
Nouveau ! "Cinq ans", l'approche du Rabbi de Loubavitch sur le Commentaire de Rachi

Nouveau ! "Cinq ans", l'approche du Rabbi de Loubavitch sur le Commentaire de Rachi

Considérée comme révolutionnaire, l'approche du Rabbi de Loubavitch sur le Commentaire de Rachi sur la Torah mérite la plus large diffusion et sa retombée va bien au-delà de l'univers stricto sensu de l'Etude.

 

C'est fort de ce constat que les prestigieuses éditions Kehot viennent de publier récemment un livre inédit en son genre, écrit par Daniel Toledano.

Il faut savoir étudier le Rachi de la Tora, d'abord et avant tout avec le regard d'un enfant de 5 ans. Telle est, en quelques mots, la teneur de l'approche du Rabbi de Loubavitch, Rabbi Menahem Mendel Schneerson.

Voilà une conception pour le moins surprenante, voire déroutante, tranchant radicalement avec la méthode classique qui considère le Rachi de la Tora comme un commentaire s'adressant d'emblée à l'érudit. En apparence anecdotique, il suffit de s'y intéresser pour comprendre que la démarche est en réalité fondamentale.

Ce regard touche à l'essence du Commentaire. Il est fascinant et lumineux à la fois. Il en devient la démarche première. Il est en ce sens incontournable et bouleverse bien des idées reçues.

Quelle est la genèse de cette approche, quel en est son fondement ?  En quoi consiste la démarche, pourquoi est-elle si primordiale ?  Qui est cet enfant de 5 ans?, qu'implique-t-il ?

Le présent ouvrage, tout à fait inédit en son genre,
est destiné à savoir étudier le Rachi de la Tora.

Embarquez dans une exploration exaltante du plus populaire des commentaires de l'Exégèse juive et découvrez une oeuvre unique aux facettes inattendues.

Il se présente d'abord comme un guide pédagogique foisonnant d'informations et illustrations savoureuses, mais il est aussi une réflexion profonde sur la vocation du commentaire ainsi qu'une quête de soi passionnante ayant la vertu d'un élixir de jeunesse.

Biographie de l'auteur

Daniel Toledano est né à Casablanca au Maroc. Dans la vie professionnelle, il manage au quotidien un middle office financier destiné à surveiller les risques opérationnels d'une compagnie d'assurance.
Depuis son plus jeune âge, Daniel Toledano voue sa vie à l'enseignement de la Tradition juive et du Judaïsme.
Elevé dans une famille séfarade aux nombreuses figures rabbiniques prestigieuses, il a été initié à l'Etude, par son père, le Rabbin Joseph Toledano, responsable émérite de l'Education dans de nombreuses institutions au Maroc et en France.
Animé par une passion dévorante de la transmission qu'il a héritée sans doute de ses origines familiales, l'auteur mène au fil des années de nombreux défis qui prennent tour à tour différentes formes : organisateur d'évènements pour la jeunesse, instructeur de Talmud Tora, enseignant et conférencier.
En 2007, s'opère en lui un tournant, avec la découverte de l'enseignement du Rabbi de Loubavitch sur le Commentaire de Rachi. Il s agit à proprement parler d'un véritable coup de foudre. Désormais, une vocation est née pour Daniel Toledano: faire connaître auprès du public cette approche révolutionnaire.
La tâche est immense et ce dernier prend son bâton de pèlerin pour sillonner au fil du temps les maisons d'Etude de la communauté parisienne.

Daniel Toledano, comment vous présenteriez-vous au grand public ?

J'enseigne Rachi à toutes sortes d'auditoire, débutants comme initiés. Mon ambition profonde serait d°être un émulateur de sagesse qui permettrait de révéler les trésors enfouis en chacun de nous.

En quoi la méthode du Rabbi de Loubavitch est-elle révolutionnaire ?
Le Rabbi, avec un brio sans égal, bouleverse et "démocratise" pour ainsi dire l'œuvre dont il est remarquable de constater la provenance française.
Il faut savoir étudier le Rachi de la Torah, d'abord et avant tout, avec le regard d'un enfant de 5 ans. Cet enfant, au seuil de la connaissance, est doté d'un regard neuf sur le Texte et in extenso sur le monde et la vie.
Avec cette approche, qui n'a pas d'équivalent parmi ses pairs, l'œuvre renoue avec la volonté première de Rachi. Elle redevient accessible à tout un chacun sans être uniquement le privilège d'initiés férus de toute l'exégèse rabbinique.

Quel est le commentaire de Rachi qui vous touche le plus?
Sans doute une explication qui mettrait en relief la grandeur de l'homme. Par exemple, Rachi précise à propos des anges venus visiter Abraham sous une apparence humaine et venant de le quitter : « Quand la présence divine étaient avec eux ils était appelés hommes ›› (Gen. 19,1). N'étant plus accompagnés par la présence divine, ils redeviennent de facto des anges. Autrement dit, seul l'homme, a contrario de l'ange, peut attirer sur lui la présence divine. La grandeur n'est pas dans la perfection de l'ange mais dans la perfectibilité propre à l'humain.

Si vous n'aviez qu'une seule question à poser à Rachi ?
Maître, selon vos propres aveux, si vous aviez disposé de plus de temps, vous auriez écrit de nouvelles explications en lien avec la nouveauté qui se renouvelle chaque jour. Quelle est donc selon vous l'actualité du jour et quel en est son commentaire ?

 26 €  DISPONIBLE sur KEHOT.fr -  CLIQUEZ ICI

 



PARU CHEZ KEHOT FRANCE

 

 

 

 

Nos GrandsNos Grands 20,00 € 25,00 € -20%




Rabbi AkivaRabbi Akiva 24,00 €









 

Il y a 30 ans , le Rabbi lançait une nouvelle campagne : "Célébrez votre anniversaire juif"

Il y a 30 ans , le Rabbi lançait une nouvelle campagne : "Célébrez votre anniversaire juif"

 

A cette occasion, le Beth Loubavitch est heureux de vous inviter à fêter votre anniversaire, selon la coutume juive .

Ce jour de l’anniversaire est un jour spécial, un jour important, un jour ou chacun obtient des forces supplémentaires pour mener à bien sa mission, un jour de bilan personnel .

L’anniversaire juif fait l’objet de plusieurs coutumes, visant à s’améliorer soi même et le monde qui nous entoure.

A ce sujet, citons le Hayom Yom du 11 Nissan : "Durant son anniversaire, un homme doit s’isoler, évoquer ses souvenirs et y méditer, réparer tout ce qui doit l’être et faire Techouva". 

Attention, la date de l’anniversaire juif est à vérifier dans le calendrier hébraïque.

Le Beth Loubavitch met à la disposition de chacun et chacune une inscription à travers le lien Bethloubavitch-anniversaire.fr

Vous recevrez un magnifique certificat avec votre date d’anniversaire hébraïque.

D’avance, le BethLoubavitch vous souhaite, un grand MazalTov

Le Beth Loubavitch

 

 

La permanence téléphonique du Rabbinat Loubavitch de France

La permanence téléphonique du Rabbinat Loubavitch de France

*LE RABBINAT LOUBAVITCH DE FRANCE* A LE PLAISIR DE VOUS INFORMER QU'UNE PERMANENCE RABBINIQUE EST À LA DISPOSITION DE LA COMMUNAUTÉ.
VOUS POUVEZ JOINDRE LES RABBANIMES AU : 0624758126 ( DE 19H00 À 21H00)
LUNDI :
RAV Y. ZERBIB
MARDI :
RAV M.M. LALOUM
MERCREDI :
RAV M.M. LALOUM
JEUDI :
RAV N. LOEB
LE RAV L.Y. KAHN EST ÉGALEMENT À VOTRE DISPOSITION AU : 0670219424
POUR TOUTES VOS QUESTIONS DE CASHEROUT VOUS POUVEZ VOUS ADRESSER AU :
RAV H. ATTELAN 0662121726
Réduisez votre IFI en favorisant l'action du Beth Loubavitch

Réduisez votre IFI en favorisant l'action du Beth Loubavitch

 

En application de la loi des finances, l’année 2018 offre encore la possibilité de réduire de 75% l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) par un don aux fondations reconnues d’utilité publique.

Choisir de réduire votre IFI en favorisant l’action du BETH LOUBAVITCH, c’est affecter vous-même votre don à une institution dynamique, solidaire et authentique.

Soutenez cette action d’envergure en adressant (avant le 17 mai ou le 5 juin)
votre chèque libellé à :

FJF - FONDATION HAYA MOUCHKA

Un reçu fiscal vous sera adressé sous 48 heures.

Ou en versant votre don en ligne – reçu cerfa immédiat sur votre mail, à l’adresse : hayamouchka.fondationjudaisme.org

FONDATION HAYA MOUCHKA
sous l’égide de la
FONDATION DU JUDAISME FRANÇAIS
8, rue Lamartine
75009 PARIS

N’hésitez pas à nous appeler au : 01 44 52 72 96
ou à nous contacter à l’adresse : [email protected]

 

 

L'internat des institutions Beth Rivkah de la 6ème à la Terminale

L'internat des institutions Beth Rivkah de la 6ème à la Terminale

Cliquez ici pour accéder au site de Beth Rivkah

L’internat peut accueillir jusqu’à 120 jeunes filles qui vivent à Beth Rivkah 7 jours sur 7 parfois, toute l’année (à l’exception des vacances scolaires). C’est le seul internat pour jeunes filles juives en France !

Son personnel s’investit avec une énergie considérable pour créer un univers chaleureux dans lequel les élèves peuvent grandir et s’épanouir. Les monitrices sont continuellement en formation afin de pouvoir accueillir et entourer chaque jeune fille au mieux. Une psychologue intervient très régulièrement pour répondre aux besoins des élèves.

Une « école du soir », animée par un enseignant diplômé, a été mise en place afin de donner aux élèves tous les outils pour progresser.

Renseignements et inscriptions auprès de M. Eliahou Attal au 06 87 51 66 27

Cliquez ici pour accéder au site de Beth Rivkah

Hevra Kadicha Meir Chlomo Saada

 

Décès urgence

Hevra Kadicha Meir Chlomo

sous l'autorité de Rav Avraham Barou'h Pevzner

Accompagnement dès votre premier appel pour vos démarches administratives et religieuses

inhumation en France et rapatriement en Israël dans la journée

Funérarium à Thiais, Mikvé Lamehadrine

Tél : 06 38 67 69 01

 

SERVICE DE RECITATION DU KADDICH PENDANT L'ANNEE
Renseignez-vous AU 06 38 67 69 01

Netanya : nouveau groupe WhatsApp de Mivtsaïm

Netanya : nouveau groupe WhatsApp de Mivtsaïm

 

 

Le Beth Habad francophone Or Menahem de Netanya lance un nouveau groupe WhatsApp qui vous permettra d’envoyer tous vos compte-rendus (Dou'h) de Mivtsaïm effectués.

 

Lien pour intégrer le groupe de Mivtsaim de NETANYAchat.whatsapp.com/LJuV8mPqrHw5pkXYjh7aiw

 

Lien pour intégrer le groupe de Mivtsaim d'ISRAEL (autres villes)  : chat.whatsapp.com/0olQI8tDgzCCIcK5vExAOH

 

Si vous désirez convenir d'un endroit où faire Mivtsaïm veuillez contacter le 0543501770

 

 

Beth Loubavitch : nouveau groupe WhatsApp de Mivtsaïm

Beth Loubavitch : nouveau groupe WhatsApp de Mivtsaïm

Beth Iyar,

 

Anniversaire du Rabbi Maarach.

 

50 ans d'existence du Beth Loubavitch à Paris.

 

À cette occasion, le Beth Loubavitch lance un nouveau groupe WhatsApp qui vous permettra d'envoyer tous vos Mivtsaim effectués dans Paris et Région Parisienne, à l'exception de Mivtsa Téfilines qui restera dans le groupe WhatsApp d'origine.

 

Ci joint le lien pour intégrer le groupe Mivtsaim général :

 

https://chat.whatsapp.com/6Gk37qaYSx1Le9E3mLxc39

 

Cordialement le Beth Loubavitch.

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP