WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]

Au milieu des signes d’antisémitisme grandissant en Allemagne, un nouveau centre éducatif juif destiné à atteindre les Juifs de toutes allégeances, ainsi que leurs voisins non juifs, est en construction à Berlin.

« Beaucoup a été dit au sujet de la lutte contre l’antisémitisme en Allemagne. Ce projet communautaire est une action concrète dans cette lutte», avait déclaré le Rav  Yehuda Teichtal, Rav de la communauté juive de Berlin et directeur exécutif du mouvement Loubavitch à Berlin le 10 Juin lors d’une cérémonie d’inauguration à laquelle le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas avaient assisté.

Lorsque la construction sera achevée dans deux ans environ, le Campus juif de Pears – adjacent au Centre d’éducation juive de Habad – abritera une école pouvant accueillir jusqu’à 500 élèves âgés de 5 à 20 ans, une salle de sport, une bibliothèque et des espaces événementiels. Il devrait coûter environ 18 millions d’euros, soit 21 millions de dollars, dont les deux tiers ont été garantis, a précisé le Rav Teichtal. Jusqu’à présent, les principaux donateurs sont la fondation britannique Pears, les gouvernements fédéral et étatiques allemands et d’autres fondations privées et publiques.

Le projet est l’une des nombreuses extensions prévues d’infrastructures juives à Berlin. La traditionnelle Frankeluefer Synagogue de Berlin a récemment annoncé des plans pour un nouveau centre communautaire juif sur le site de son bâtiment historique, détruit lors du pogrom du 9 novembre 1938.

Berlin compte quelque 10 000 Juifs affiliés. Pour l’anecdote, il y en a au moins deux fois plus qui ne sont pas affiliés, y compris environ 10 000 Israéliens.

En tout, la population juive d’Allemagne compte environ 200 000 personnes, dont environ la moitié sont affiliées à des communautés juives. La plupart venaient de l’ex-Union soviétique depuis 1990, et tous ne sont pas juifs selon la loi religieuse; ces derniers ne sont pas en mesure de rejoindre les communautés sous l’égide du Conseil central des Juifs en Allemagne. Le Rav Teichtal a déclaré que le Campus juif de Pears est conçu pour servir les Juifs à travers tout le pays, et il sera ouvert à tous. Il y aura aussi des programmes d’éducation des adultes.

L’architecte, Sergei Tchoban, d’origine russe-juive, a fait don de sa conception d’une structure en “haricot” d’une superficie de 7 000 mètres carrés et d’une hauteur de six étages. Sa surface partiellement bleue symbolisera les thèmes juifs, aux couleurs du tallit, ou châle de prière.

Mettre en place un signe public de fierté de l’identité juive est important pour le Rav Teichtal, qui a personnellement vécu l’antisémitisme. Récemment, il a été insulté par des auteurs inconnus alors qu’il se promenait avec une de ses filles.

“J’y suis habitué, mais je souhaite juste que ma fille n’ait pas à faire l’expérience de cela”, a déclaré le Rav Teichtal.

Avec le nouveau centre “nous voulons donner un signal: si vous construisez, vous faites preuve de confiance”, a déclaré le Rav Teichtal. “Nous savons que la confiance doit être nourrie, nourrie et soutenue … Nous ouvrons la main et disons qu’il y a un avenir ici pour les juifs aussi.”

En 2008, c’était juste une idée, un rêve pour le Rav Yehuda Teichtal, qui a déménagé de New York à Berlin en 1996 avec sa famille. Maintenant, exactement dix ans plus tard, c’est une réalité: le centre d’éducation juif Habad Lubavitch voit le jour.

Ce centre abritera une crèche, une école maternelle, une école primaire et un lycée. 500 enfants vivront et apprendront dans ce bâtiment. En plus de l’éducation, il y aura aussi des offres culturelles et sportives aussi pour les adultes.

Le campus doit être ouvert par la Westfälische Straße. Le portail, comme l’ensemble du bâtiment, est décoré en bleu vif à l’extérieur. Selon l’architecte Tchoban, il s’agit de céramiques émaillées qui se placent devant la structure porteuse en béton en tant que mur-rideau et changent de couleur à différents moments de la journée et conditions de luminosité.

Le projet avait également besoin de dix années de préparation et de planification car le financement provient de fonds publics, de fondations et de dons privés. La propriété de 3000 mètres carrés a été acquise il y a deux ans pour trois millions d’euros. Le bâtiment coûtera 18 millions d’euros, dont 12 millions d’euros sont couverts. “Grâce au soutien du gouvernement fédéral, de l’Etat de Berlin, de la Stiftung Deutsche Klassenlotterie et de la Fondation de bienfaisance” The Pears Family “, a déclaré le Rav Teichtal. Parmi les sponsors allemands figuraient la Fondation «Living City» (Fondation Alexander Otto), Bayer AG, Werner Gegenbauer, Bild hilft e. V. – “Un coeur pour les enfants”, Stiftung Berliner Sparkasse et de nombreux donateurs privés.

 

 

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP